Le prochain nouveau né de Nestlé c’est pour Septembre

Dans la série des lancements de boissons fraîches, après le thé à infuser à froid et InFruit (Cf. Deux nouvelles boissons pour l’été), cette fois-ci c’est Nestlé qui s’y colle et il attend la fin des vacances d’été pour lancer Nesfluid. C’est peut être un peu tard pour le lancement d’une boisson rafraichissante sans alcool (BRSA) me direz vous ! Habituellement les marques lancent leur innovation lors du pic de consommation, c’est à dire l’été, d’autant que cet été a été très chaud jusqu’à déclencher l’alerte canicule.

Mais si Nestlé a fait ce choix, c’est qu’il y a une raison. J’en vois d’ailleurs deux.

Premièrement le lourd soutien que nous promet la marque pour la lancement de son produit. Celui-ci à commencé fin Juin lors qu’un bus de la marque circulait entre les sièges des groupes de presse parisiens.pour faire découvrir le produits au journalistes de la presse féminine, santé, amis aussi culinaire et économique. La marque promet également un buzz dès cet été et une grande campagne média à partir de septembre.

Deuxième explication de ce léger décalage : Nesfluid se veut être un produit novateur. Ce n’est pas pour rien si le produits est resté dans les bureaux de Recherche et Développement pendant 2 ans. Le positionnement du produit va au delà de la boisson qui hydrate ou encore donne du plaisir. « Nous souhaitons créer une nouvelle catégorie au sein des boissons rafraîchissantes sans alcool, baptisée l’Hydranutrition® », explique Christophe Pradon, directeur commercial de Nesfluid. Vous l’avez compris, on ne noie donc pas une innovation de rupture dans le flot de nouveautés « basiques« .

Concentrons nous sur cette nouveauté technologique et son mix produit. La révolution repose sur 2 ingrédients : l’eau de coco et le lactosérum. L’eau de Coco est un produit aux bienfaits nutritifs vérifiés qui a conquis l’Amérique du Nord. Les deux géants du marché des BRSA (Coca Cola et Pepsi) se sont aussitôt positionner sur ce segment dès l’an dernier. Avec cet atout, premier sur le segment, Nesfluid espère devenir le numéro un sur la boisson bien être. Un peu comme le fait VitaminWater qui n’a pas su trancher entre la dimension santé et celle boisson énergisante.

Décliner en 6 recettes, le produit s’adresse à des cibles différentes, leur apportant à chacune des bienfaits essentiels adaptés à leurs besoins. Ainsi la gamme Protect s’adressera à une population sénior, alors qu’Equilibre concernera les jeunes adultes.

Vendu 1,65€ les 25cl au rayon jus de fruit ambiant, Nesfluid se veut un concurrent sérieux des dernières tendances de consommation du marché, les Smoothies n’ont qu’à bien se tenir.

Source : Rayon BoissonsLSA




Il y a 6 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Rachel

    Nesfluid découvre les qualités du l’eau de coco et du lactoserum… 50 ans après Rivella… Même pour des Suisses c’est pas rapide !!!

  2. Reibel

    J’ai gouté chez Carrefour et franchement, c’est pas bon… Soyons positif, c’est pas à mon goût.. Je suis comme Rachel je vais rester au Rivella

  3. Amaury BEAUTRU

    Bonjour,
    C’est marrant car Rivella est aussi Suisse que Nestlé mais ce qu’utilise Rivella est le lactosérum uniquement. Certes depuis plus de 50 ans, mais accordons à Nestlé la combinaison des deux pour justifier des 2 ans de R&D.
    Merci pour vos contributions.
    Amaury B.

  4. Reibel

    Ok, mais franchement, on parle pas de R et D mais juste de goût.
    Vous avez gouté les produits ?
    Moi c’est fait et au delà de la promesse çà passe par le goût et là c’est pas bon.
    Dommage l’idée est séduisante
    On dira que Nestlé a essayé, mais deux ans pour çà, bof


Laisser un commentaire

*