« J’aime que se soit » prend racine

Vous avez certainement constaté le nombre croissant de statuts Facebook féminins qui commençaient par « J’aime que ce soit … » et terminaient pas un endroit rendant les propos équivoques.

On voit alors fleurir depuis 1 semaine des messages du type : « J’ai que ce soit au pied de l’escalier », ou encore « j’aime que ce soit sur la chaise du salon », ou bien la variant « Je l’aime sur la banquette arrière de la voiture »

Il y aurait derrière ce buzz une idée sérieuse en lien avec la lutte contre le cancer du sein. En octobre 2009, les femmes inscrivaient la couleur de leur soutien gorge, en 2010 elle indiquent l’endroit où … elle aime laisser leur sac à main.

Alors qu’une femme sur 8 risque de développer le cancer du sein, l’idée est de faire connaitre le dépistage précoce afin de réduire le risque.

Elle se passent donc ce message pour créer le Buzz :

Vous vous souvenez peut être du buzz de l’année dernière sur Facebook concernant la couleur de nos soutiens-gorges posté dans nos « statuts »…c’était pour le mois de prévention du cancer du sein. Cela a fait un tel buzz avec tous ces hommes qui se demandaient de quoi on parlait que ça a fini par passer à la télé ! Alors cette année on remet ça, cette fois ci dans vos statut postez l’endroit ou vous posez votre sac à main en rentrant à la maison, avec une phrase dans ce style : J’aime que ce soit sur la table, j’aime que ce soit sur le comptoir de la cuisine, à coté du téléphone etc… on va faire travailler leur imagination ! Alors tous à vos statuts Facebook ou MSN messenger ! Avec un peu de volonté et de solidarité on va générer encore un buzz pour la bonne cause. N’oubliez pas pour que ça marche de copier ce message et de l’envoyer a tous vos contacts féminins.

Cette idée avait été lancé avec la formulation « I like it … » traduite en « J’aime que ce soit … ».

Reste maintenant à savoir si les internautes cherchent à comprendre la signification et font les curieux ou se contente de l’esprit de provocation.

Source : The News FeedBlog Lefigaro/Technotes




Il y a 8 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Lunatic

    & donc, il était nécessaire de dévoiler ce qui se cachait derrière ces messages ? Super, l’effet de surprise ! N’aurait-ce pas été plus amusant de laisser planer le mystère, le temps que ça dure encore ? Bref, je trouve l’initiative de cet article déplacé.

  2. Amaury BEAUTRU

    Bonjour Lunatic,
    Tout d’abord je suis désolé que vous trouviez ce post déplacé. Pour autant, je n’ai dévoilé aucune information confidentielle et au contraire je pense que j’ai fait le lien entre ce buzz et son réel objectif. Je me suis contenté de faire un condensé d’informations déjà disponibles sur le Net.

    Je pense enfin que les personnes qui font la recherche pour connaitre l’origine de ce buzz veulent comprendre ce mystère, et que les organismes d’aide au dépistage veulent que leur message soit passé.

    De toute façon sur Internet, le suspens ne dure jamais très lontemps : Cf. GOOGLE NEWS.

    Merci tout de même d’avoir partager votre opinion, c’est ce que j’attend du blog.

    A bientôt.

    Amaury B

  3. olivier

    c’est pas plus mal d’éclaircir un peu les choses,
    j’ai quelques copines qui m’ont légèrement gonflé avec, a croire que ça leur plait de faire passer les mecs pour des cons ….

    ce genre de connerie contribue a augmenter le fossé entre les sexes ( nous on a nos secret de filles et pas vous, na na na na na ….)
    et donc, finalement, ça contribue à augmenter les violences faites aux femmes.

    a bon entendeur, salut.

  4. Ierathel

    Et si les hommes « mettaient tant de tant à trouver » la signification de ces informations… tout simplement parce-qu’ils s’en battent l’oeil ? Ce n’est pas avec de telles puérilités que les femmes (qui s’y livrent) feront reculer la misogynie, et c’est peu de le dire. Par ailleurs, à force de vouloir lancer des défis aux hommes quand ce n’est pas produire des subterfuges aussi incongrus pour trouver de quoi les renvoyer dans leurs cordes, ne nous étonnons pas que tant de femmes n’arrivent plus à « trouver chaussure à leur pied ». C’est un phénomène qui se répand dans le monde « développé » et qui fait le beurre, disons-le tout net, des psy, des agences matrimoniales, des vendeurs d’anti-dépresseurs et de ceux de godemichets.

  5. Helen

    Si je peux me permettre, ce n’est pas aux hommes que cette campagne lance un défi mais à toutes les femmes, pour que CETTE femme sur 8, qui chopera cette saloperie de maladie, soit repérée et aidée à temps! Alors les gars, si ça vous choque, allez donc mettre vos couilles entre deux plaques!

  6. olivier

    c’est de sous que la recherche et la prévention a besoin,
    pas d’un statut facebook.

    le cancer du sein, plus rare et aussi nettement plus mortel chez l’homme.

    ma chere helen, avec ton raisonnement, le jour où c’est une campagne pour le cancer de la prostate, ca ne concerneras que les hommes ?
    le cancer du sein touche principalement les femmes, c’est vrai ,
    ca touche nos mères, nos femmes, nos copines, nos filles, nos collègues, nos amies.

    le cancer ça concerne tout le monde, et il ne sert à rien d’agrandir le fossé entre les sexes, comme le fait justement cette campagne.

    cette « pseudo-campagne » est vraiment mal foutu


Laisser un commentaire

*