Le marché de la mort se portera toujours bien, et pour preuve …

La Mort est un vrai marché, et ce depuis 1993 lors de sa privatisation (loi Sueur). D’après l’INSEE, le nombre de décès augmentera de +45% entre 2005 et 2049. C’est dire si la demande est assurée. Les pompes funèbres, crématoriums et autres acteurs de ce marché regorgent d’idées pour se démarquer. Des promotions aux Obsèques vertes ce n’est pas parce que le marché a un fort potentiel qu’il faut se reposer sur ses .. Chrysanthèmes.

Oui mais voila, 2010 sonne l’année du virtuel et dématérialise le marché de la mort à l’Internet. C’est laviedaprès.com qui s’en charge. Je vous laisse lire le communiquer de presse reçu ce jour par mail.

Envoyer des messages, gérer son compte Facebook, publier sur son Blog après son décès ? C’est désormais possible !

Sur le site laviedapres.com

Bonjour,

La Vie d’Après.com est un site web qui permet à chacun d’organiser l’envoi de messages (avec photos, vidéos, sons et copies de documents) à ses proches après son décès.

Une manière originale de transmettre sa culture, ses souvenirs numérisés, copies de documents importants, ou encore de raconter anecdotes et secrets de famille aux générations actuelles et futures.

Aujourd’hui, trop peu de sites prévoient la clôture des comptes de leurs membres défunts. Or, sur Internet, rien ne disparaît, ce que l’on y dépose reste à tout jamais. On peut désormais léguer à ses proches la gestion de son « Identité numérique » : les identifiants de ses profils de réseaux sociaux tels que Facebook ou encore Viadéo, ses adresses e-mail, ses accès de Blogs, etc. ; accompagnés d’instructions précises et confidentielles, les destinataires souhaités sauront s’ils doivent fermer les comptes en question, ou envoyer un ultime message.

L’interface de gestion en ligne permet, simplement et intuitivement, de :

  • Sauvegarder et visualiser ses souvenirs numérisés (photos, vidéos, sons),
  • Stocker ses documents de valeur (contrats d’assurances, actes notariés, etc.).
  • Enregistrer les identifiants et mots de passe de ses différents comptes (Blogs, Facebook, Boîtes Mail…) dans un espace confidentiel et sécurisé.
  • Rédiger ses mémoires, prévoir des messages et des instructions, afin que les personnes souhaitées les reçoivent au moment où elles en auront vraiment besoin.


Un sujet étonnant au premier abord ? Avec pour objectif principal de dédramatiser le sujet de la mort et de la prévoyance décès en France, nominé au concours européen des startups Europrix Multimedia Awards en Autriche en Novembre 2010, participant au Salon de la mort qui se tiendra au Carousel du Louvre en Avril 2011 ; le site La Vie d’Après est en phase de devenir un acteur incontournable sur le seul marché qui… concerne tout le monde !

Je dois avouer qu’une telle initiative me surprend, non pas du point de vu déontologique puisque la société semble très bien gérer cette aspect, mais plutôt du côté potentiel. Peux-t-on vraiment parler de « capital numérique » qui mériterait un tel service ?

C’est ce que nous découvrirons si les formules gratuites et payantes (20 euros/ an) rencontrent le succès.

Source : Sociologia -Communiqué de Presse




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Paul Leal Alves

    Cela n’a rien d’innovant puisque Apreslamort.net permet d’envoyer des messages post mortem (de maniere plus souple puisque il n’y a besoin de prévenir personne) depuis 2003 !


Laisser un commentaire

*