Leclerc mise sur l’Ecologie

L’investissement de Leclerc pour l’écologie ne date pas d’hier. Initiateur de la disparition des sacs plastiques en sortie de caisse, c’est à partir de 2009 que Leclerc a vraiment senti l’intérêt  de s’appuyer sur ce filon. Les initiatives sont nombreuses, avec pour finalité de réduite son impact sur l’environnement, améliorer son image et réaliser des économies. Revenons sur ces initiatives.

  • Suppression des sacs plastiques : 1996.
  • Gamme Univert : 2008. La marque de produits d’entretien écologiques du groupement d’indépendants.
  • Bilan carbone des produits sur étiquettes et ticket de caisse : 2008. Une initiative suivie la même année par Casino. Un principe généralisé pour 2011.
  • Panneaux Solaires sur les Parkings : 2009 (Cf. La Grande distribution et le Solaire). Si la volonté de suppression des sacs était nationale, cette démarche est moins généralisée et plus le fruit de la volonté de chaque indépendant, gérant d’un magasin Leclerc.
  • L’Hypermarché HQE : 2009 (Cf. La grande distribution au vert avec le cas Leclerc Seclin). Leclerc n’est pas le premier a s’étre illustrer sur une structure HQE, Auchan lui est passé devant. Mais l’enseigne compte aujourd’hui plusieurs magasins répondant à cette certification.
  • La guerre aux emballages : 2010. Vous vous rappeler certainement de la pub TV pour le dentifirice Marque Repère avec cette devenu célèbre blonde vantant l’innutilité du carton d’emballage en serrant des dents.
  • Prime Energie : 2010. Cette prime verse, sous forme de carte cadeau, un montant variable suivant le projet écologique de ses (futurs) clients qui pourrons dépenser leur carte Prime énergie en magasins Leclerc. A titre d’exemple un appareil de chauffage au bois peut rapporter jusqu’à 174€ en plus du crédit d’impôt, une chaudière à condensation 588€. Pour plus d’infos : Lenergiemoinscher.com
  • Zéro Prospectus : 2010 (Cf. Le Zéro Prospectus de Leclerc). pour plus d’info : Zeroprospectus.com

Pour ses trois dernières démarches environnementales, Leclerc ne tarit pas de relais média. L’enseigne de distribution alimentaire indépendante N#1 investit la radio et la télévision pour démontrer à la France entière sont engagement écologique.




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. cyriloa

    Leclerc militite surtout pour l’économie,
    l’écologie c’est préserver la faune et la flore. Pour une action réellement écologique
    Leclerc devrait surtout arrêter de construire et d’urbaniser des zones ou se trouvait auparavant une faune et une flore sauvage !
    Même si ils étaient pollluants ce ne sont pas
    les sacs plastiques et les prospectus qui sont
    à l’origine de la disparition des éspèces et de leur habitats naturels ! En france on a bien assez de grandes surfaces un peu partout maintenant.


Laisser un commentaire

*