Wilkinson reprend du poil de la bête alors qu’une petite révolution s’installe

Lorsque sur un marché où la marge est de l’ordre de 3000 à 5000% [1] (un record pour les PGC) le gros acteur du marché s’attribue environ 70% du marché, le challenger a tout intérêt à grappiller quelques parts de marché sur ce marché qui pèse 425 millions d’€ en France..

Vous l’aurez compris, notre leader dans ce cas est la marque Gillette du Groupe P&G qui profite du succès international de son Mach 3. Difficile pour Wilkinson  (groupe Energizer) de faire le poids avec ses 20% de PDM face a ce mastodonte du rasage. Les deux concurrents, tout deux positionnés sur les rasoirs système (manche + lame) se sont longtemps bataillés sur le nombre de lames à leur rasoir. La raison semble les avoir bloqués à 5. C’est donc sur un tout autre aspect que Wilkinson a baser sa dernière innovation lancée en septembre 2010, le rasoir Hydro.

6 années de recherche et développement auront été nécessaires pour proposer un rasoir avec un réservoir situé au dessus des lames. Celui-ci contient une solution qui au contact de l’eau se transforme en liquide hydratant et facilitateur de glisse notamment grâce à la vitamine E et à l’Aloe Vera qu’elle contient.

Le rasoir est disponible en 3 ou 5 lames avec des tarifs de 6,95 € à 9,45€ pour le manche et 6,95 € à 9,95€ le pack de 4 lames.

A ce même moment, le 16 septembre précisément, se préparait une petite révolution baptisée Raz*War. Admirez le jeu de mot d’origine belge. Ce site de vente en ligne légèrement protestateur ce veut être une alternative de qualité et économique au marché du rasoir tel qu’on le connait aujourd’hui. Comme dit plus haut, les marges dans ce secteur sont importantes, énormes, exagérées (à vous de choisir l’adjectif) du fait de la concentration de l’offre autour de 2 gros acteurs et 2 suiveurs (Bic et la MDD).

Certes Raz*War n’a pas le budget communication de Gillette ou Wilkinson et ne passera probablement pas en pub télévisées de sitôt, en revanche Maxime Gillet compte beaucoup sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook et le buzz en général pour faire connaitre son alternative. C’est Maxime Gillet qui fait le promotion du site français.

Alors qu’en grande surface, les lames sont vendues autour de 1,75 et 2,80 euros suivant le modèle et le nombre de lames dans le pack, Raz*War propose ses lames à partir de 1 euro pour le modèle El Ché à 3 lames et 2 euros pour les 5 lames du Fidel. Comptez 7,5€ ou 9,95€ pour vous équiper du kit de départ contenant le manche et 4 ou 5 lames. Si toutefois l’achat au détail vous décourageait, des forfaits de 29,5€ à 77€[2] l’an sont en vente. Par exemple si vous changez 2 fois la lame de votre Ché par semaine pendant 1 an, il vous en coutera 85 cents la lame.

Cette alternative s’adresse donc à tout le monde, et surtout les poilus.

Source  Flaix.frOrserie.frRazWar.fr

[1] Taux de marge observée sur les lames de rasoirs par The Hopkinson Report , 2009 & Dailymail.co.uk, 2009

[2] Sont inclus les 2 euros de surcout pour expédition hors Belgique.




Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

*