Groupon, une « nouvelle » Start Up du Web qui cartonne

Il y a encore de cela 3 semaines, je ne connaissais pas Groupon. Aujourd’hui j’apprends que Google aurait fait une offre d’acquisition à 6 milliards de dollars.

L’aventure a commencé en octobre 2008, lorsque Andrew Masson, le fondateur devenu PDG, réalisait sa première opération.

QUEL EST LE PRINCIPE ?

En 2008, Groupon proposait aux habitants de Chicago des offres de services avec un taux de remise défiant toute concurrence. Les services concerné vont de la livraisons de pizza à un soin en passant par un tour de montgolfière ou un séjour à Marrakech

Ce principe est celui des achats groupés. On propose aux inscrits une offre par jour, si le nombre minimum d’acheteur est atteint, l’offre est validée. L’offre est valable de 0h à 24h, les acheteurs reçoivent ensuite leur bon lorsque la vente est finie et n’ont plus qu’à le présenter au prestataire/annonceur.

QUEL(S) INTÉRÊT(S) ?

Passons vite sur l’intérêt du consommateur qui parait évidant, à celui de l’annonceur qui est double. En bénéficiant d’une journée de publicité sans frais, l’annonceur gagne en visibilité et en image. Ensuite, et c’est certainement l’intérêt le plus marqué, c’est une excellent outil promotionnel qui génère énormément de trafic du fait de l’imposition d’un minimum de commande.

Groupon trouve quant à lui son intérêt dans la commission perçue sur la vente. Une part (inconnue) de la vente globale est remise à Groupon par l’annonceur à la fin de celle-ci.

A QUELLE ÉCHELLE ?

Aujourd’hui présent dans une quinzaine de pays à fort potentiel, Groupon, vient d’intégrer les marchés Indien Israelien et Sud Africain. Ce système de « Deal of the Day » a déjà conquit 45 millions d’inscrits à travers le monde. Il existe environ 500 concurrents à l’échelle mondiale à ce jour et force est de constater vu l’expansion du phénomène, que d’autres vont tenter de pénétrer le filon. Pourtant, en 2 ans d’existence Groupon ne c’est trouvé de concurrent  sérieux que dans la société Living Social. Ne cherchez pas, Living Social n’est pas encore effectif en France

Groupon applique à la lettre le principe du « Think Global act Local », avec un système mondial qui propose des offres ciblées à la ville. 30 antennes de Groupon sont aujourd’hui ouvertes

Cette technique n’est pas sans rappeler le nouveau procédé de Vente-Privee.com avec RoseDeal.

Source : Blogoergosum




Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Romain

    En attendant que Google offers arrive en france, vous pouvez consulter toutes les offres de deals des sites d’achats groupés en France sur un comparateur comme http://www.tuttodeal.com, cela fait gagner beaucoup de temps.

  2. L’offre groupon a ses limites | L'actualité des produits et marques de la grande consommation et des NTIC

    […] Groupon c’est La création post Facebook, le nouveau Google. En très peu de temps la société est devenue un empire à coup de rachats. Je suis très vite devenu membre de Groupon, puis utilisateur avec 2 offres. Et puis le doute m’a pris. Et si Groupon n’était pas si magique que cela. Plusieurs expériences et échanges m’ont permis de percevoir les limites de ce système et les abus de Groupon. Quelques recherches sur Internet m’on fait comprendre que d’autres personnes doutent du système et on douté bien avant moi. Plutot que de fair eun article sur le sujet je vous proposer plusieurs lectures pour vous faire votre avis. […]


Laisser un commentaire

*