Les Ventes Privées d’Hommes, ca existe !

UNE IDEE

C’est celle de Edealdujour.com, un site de rencontre se voulant innovant et qui propose pendant 3 jours UN homme sur sa page d’accueil. Une description très rapide caractérise le « produit » : taille, poids, signe astrologique, ce qu’il cherche, ce qu’il aime et ses points forts. A cette courte description s’ajoute une interview de 2 minutes 30.

UN SITE SELECT

Et ce des 2 côtés. Pour l’annonceur, soit le célibataire, le prix est forfaitaire 290 pour la une. incluant le shooting, l’interview et le montage. Pour les « clients », les acheteuses, prospectrice, consommatrice, recruteuses … rien à payer. C’est le monde à l’envers ! En revanche la cible est précise, et rappeler à deux reprises sur le site, il ne s’adresse apparemment qu’aux « jeunes femmes ». Exit les homosexuels, cougars … Pour aller plsu loin, à la place des deux fondateurs j’aurai été jusqu’à préciser : « les jolies jeunes femmes ».

Peu de chance donc de voir un jour Robert, le plombier de 50 ans en Une de edealdujour.com

En ce début de semaine, c’est « Charles* », ce jeune avocat de 27 ans qui fait sa campagne. On s’attaque ici au « personal branding ». Je retiens de sa vidéo qu’il va « me surprendre » et qu’il a un fâcheuse tendance à fuir du regard. Pas évident de savoir se vendre face caméra.

QUELLE RENTABILITÉ ?

Je me pose cependant une question, à 290 euros les 3 jours, comment compte se financer l’entreprise ? Avec cette seule source de revenu, le chiffre d’affaires ne peut excéder 35 300 euros (365:3×290).

Edealdujour.com à pour cela prévu en partenariat avec Rentabiliweb, une autre source de revenu plus difficile à estimer : les inscriptions aux prochains eDeals dont le coût moyen est estimé à 1,91 euro pour la consommatrice.

Pour conclure, je citerai une phrase du communiqué de presse : « Le symbole du site eDealdujour, une prune, a été choisi car le prunier annonce généralement la venue du Printemps et donc le nouvel arrivage des produits frais ». Celle-ci confirme bien que nous sommes bien dans le cas d’un produit.

* Non fictif utilisé à la demande du véritable homme en vente à cette période. Et puis de toute façon c’est Simon qui le remplace maintenant 😉




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*