Les Navigateurs Internet

A la sortie de la dernière version de Firefox, je me suis intéressé aux marchés des navigateurs Internet. Je vous propose dans un premier temps un rapide historique visuel puis un regard sur leur part de marché.

HISTORIQUE

Cette frise chronologique pourrait se passer de commentaires, néanmoins pour ceux qui ont plus d emal avec la langue anglais voici quelques constats :

  • Bien que premier arrivé et longtemps le plus populaire des navigateurs Internet, Netscape est le premier et le seul du top 5 à disparaitre.
  • Le second, Opéra lui emboite le pas un an plus tard et maintient une popularité modeste depuis ce moment.
  • La popularité se dirige plutôt vers Internet Explorer qui cannibalisera Netscape pour devenir le navigateur de référence durant 6 ans et ne fut concurrencé sérieusement que 14 ans après son lancement par Firefox.
  • En 2003, c’est Mac qui lance son navigateur Safari. Celui-ci connait une porgression constante relative à celle des ventes d’appareil Macintosh.
  • Enfin dernier arrivé il y a 3 ans déjà, la création de Google, Chrome connait une croissance très honorable.

PART DE MARCHE FRANCE

Source: StatCounter Global Stats – Browser Market Share

 

PART DE MARCHE MONDE

Source: StatCounter Global Stats – Browser Market Share




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. elite7words

    Vraiment intéressant ce graphique!

    Ce pauvre netscape je me rappelle l’avoir abandonné à l’époque pour ie car il était bien trop lent sur mon pentium mmx.

    ie était malheureusement la seule alternative « gratuite » (hé oui opéra, que j’avais aprécié, avait sa fameuse bande de pub)et a bien été aidé par son installation par défaut sur windows. Je me rappelle que je ne l’utilisais pas tel quel, j’installais la surcouche « neoplanet ».

    Quand à firebird il a été le renouveau de l’internet pour moi. Finies les lenteurs d’internet explorer!

    D’ailleurs entre la période de la fin de netscape et de la naissance de firebird je me rappelle avoir utilisé le navigateur mozilla (aujourd’hui seamonkey). L’interface était un peu lourde mais il était déjà agréable à l’utilisation.

    Reste à savoir qui va s’imposer d’ici 10ans. Chrome, Firefox, internet explorer, opera, safari…? Personnellement je n’en sais rien (je penche plus pour chrome ou firefox) mais j’espère que l’on va garder des alternatives!


Laisser un commentaire


champs obligatoire