Les Français ne sont pas les plus gros râleurs

Une croyance que remet en cause une étude menée par Kelkoo auprès de 11000 internautes.

La France n’est en effet pas le plus gros râleurs des 7 pays étudiés mais c’est d’ailleurs le moins râleur loin derrière.

Qui se plaint le plus ? De se plaint-on ?

Les Français aussi peu impatients que râleurs

En plus d’être les moins râleurs de l’étude, les peuvent  s’enorgueillir d’être plus patients puisque 34% des sondés se disent prêts à patienter plus de 10 minutes alors que la majorité des britaniques (50%) ne se verrait pas attendre plus de 5 minutes.

A qui se plaignent les Français ?

Les Français, bien que frileux à l’idée d’une confrontation (90% des personnes refusant d’exprimer leur mécontentement), ne sont pas pour autant réfractaire à la plainte en face à face (65%). Ils sont aussi nombreux à contacter le siège par voie postale ou email (61%). Ils ne sont que 20% à s’exprimer sur des sites Internet et 6% via les réseaux sociaux.

Téléchargez ICI le communiqué de Kelkoo (PDF – 168 Ko)

 




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. AMARC

    Ces résultats sont aussi surprenants que râlants.
    Si cette étude risque de rasséréner l’ego de quelques-uns, ne perdons pas de vue que les clients réclamants sont sources de fidélisation, d’innovation et de rentabilité !
    Aussi, comme le titre une tribune* en écho à cette étude : Clients français, râlez s’il vous plaît !

    AMARC – association réunissant 250 entreprises sur le management de la réclamation client
    *Tribune cosignée avec Grenoble Ecole de Management et l’Université de Lyon-St Etienne sur Le Cercle Les Echos – http://t.co/A8gTrz1.


Laisser un commentaire

*