Innovations – octobre 2011

Comme à chaque début de mois c’est notre rendez-vous nouveautés.

Richesmonts se met à l’heure nipponne avec une édition limitée toute particulière : une raclette aromatisée au WAZABI. Celle-ci sera disponible dans les enseignes de la grande distribution lors du pic de consommation de la raclette, c’est à dire entre le 1er novembre et le 31 janvier. Elle sera vendue au format 250g, soit pour une à deux personnes, à un prix qui devrait se situer aux alentours de 3,5 euros.

Après les Knackis Balls, ou encore les XXL Bolo Balls de la même marque, voici les Gnocchis Balls made in Lustucru. Pour cibler un public jeune la marque aux féculents décline à nouveau une de ses recettes sous la forme de de petites billes toujours à poêler.


Toujours sur le segment porteur des cups ou box, Zapetti (Raynal & Roquelaure) lancent 4 innovations au rayon plats cuisinés en épicerie. Les Cups n’est pas nouvelle en épicerie puisque 2 acteurs y ont déjà mis un pied : Panzani avec la PanzaCup et Distriborg au rayon diététique. Ces 4 recettes viennent complété l’offre des cups en épiceries. Vendu au même prix que ses concurrentes les PanzaCup, soit environ 2,35€, les recettes Zapetti sont plus généreuses (300g vs 270g) et revendique une qualité gustative supérieure

Noel approche et les industriels agro-alimentaires ne l’oublient pas. C’est le cas de Jacquet, numéro 2 de la boulangerie patisserie industrielle qui propose 2 nouvelles références sur sa gamme de toasts. L’une, Toast’O Four, revêt un aspect pratique puisque le produit propose 2 sachets de 20 minis canapés que vous n’aurez qu’à placer dans votre four pour obtenir de délicieux toast croustillant san avoir à les débaler du sachet. L’autre, les Toasts Créatifs, propose un assortiments de 3 variétés de toasts, l’une aux céréales maltées, l’autre nature et enfin les dernière au pavot. La marque a également fait le choix de proposer des recette sans huile de palme et le mentionne sur son packaging.

Enfin les dernières innovation concerne un même produit : la moutarde. Ce n’est pourtant pas le produit le plus à la mode mais en cette rentrée 2 acteurs innovent : Bénédicta (Heinz) et Kühne (Européenne de Condiment). Sur un marché ultra dominé par les marques Maille, Amora et Savora qui pèsent 67% des parts de marché et qui appartiennent toutes à Unilever, Küne a pour ambition d’appliquer la même stratégie que celle qu’il a eu sur les Cornichons, c’est à dire en dépoussiérant l’image du produit. Les 3 références proposées par Künhe se veulent en rupture avec l’offre actuelle avec une image plus moderne. Avec un prix autour de 1,29 le pot de 260g, Kühne se positionnera entre Amora et Maille. De son côté Bénédicta propose deux recettes plus traditionnelles : Moutarde de Dijon et Moutarde à l’ancienne à un prix indicatif de 1,99€ les 185g.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*