Les prix du Bio

Le rayon Bio fait parler de lui depuis maintenant plusieurs années au même titre que le Halal. Cependant le bio a toujours eu une image de prix élevé qui lui a valu d’être réservé aux classes sociales les plus élevées. Aujourd’hui encore l’écart de prix entre le bio et le conventionnel est élevé, de l’ordre de +58% pour le bio mais il se démocratise.

Un écart de 50 à 61% suivant les enseignes

Intermarché se positionne comme l’enseigne avec le plus petit différentiel de prix entre Bio et conventionnel. En revanche c’est Leclerc qui, fidèle à son positionnement de prix bas, propose les prix les plus faibles, environ 8% inférieurs à la moyenne constatée.

L’Ecart se rétrecie

Si cet écart entre bio et conventionnel est toujours très important, il est important de noter qu’il se réduit. En effet l’écart de prix entre Bio et conventionnel a baissé de 14 points en 2 ans. Ce qui implique qu’en 2009 le bio coutait 72% plus cher que les produits équivalents en conventionnel. Dans certaines familles de produits, l’écart s’est même réduit de 21 points.

Les prix par famille

Ecart de prix entre produit bio et conventionnel par famille.

Une enquête menée par le magazine Rayon Boisson sur 120 références démontre que le surcout du bio serait de 49% au rayon liquide (Mai 2011).

Détail :

  • Chocolat et Café : 20%
  • Oeufs plein air  27%
  • Lait : 37%
  • Potages & Sauces : 44%
  • Corps Gras : 44%
  • Ultra-Frais : 48%
  • Huiles & Assaisonnements : 49%
  • Conserves : 51%
  • Céréales pour petit déjeuner : 52%
  • Fromages : 55%
  • Féculents : 58%
  • Traiteur : 65%
  • Biscuits Sucrés : 66%
  • Confitures : 72%
  • Charcuterie : 101%

Un surcout inférieur pour les marques nationales

On constate que le surcout du Bio pour les produits de marques nationales (MN) est moindre par rapport au surcout sur les marques de distributeurs (MDD). La différence est assez surprenante : +47% pour les MN et + 67% pour les MDD. Cependant l’écart entre bio et conventionnel se réduit plus vite pour les MDD -15 points contre -10 pour les MN.

 Profitons en pour rappeler qu’il existe d’utres moyens de s’approvisionner en Bio, comme le direct ou les magasins spécialisés. Cela me rappelle justement la campagne de BioCoop avec « Notre Bio N’a Rien à cacher »

 

Source : Enquête Linéaires – 1100 prix relevés dans 5 enseignes de la grande distribution




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*