DOSSIER – Les Applications Grande Consommation – Prixing

L’entreprise

Prixing est une start up initiée par Eric Larchevèque courant 2010. Après à peine un an de recherche et développement, la société lance son application aux côtés des consommateurs. Cette société d’à peine une dizaine salariés, tous employés sur le projet de l’application, fait beaucoup parler d’elle dans les médias au sujet de son application. C’est la seule structure de notre test à être focalisée à 100% sur son application et à avoir des moyens relativement importants. L’investissement s’élève aujourd’hui à 400 000 euros.

L’appli

Prixing est l’application aux multiples facettes. Elle vous permet de gérer votre liste de course, connaitre le coût de celle-ci dans les magasins environnants … C’est l’application la plus aboutie de notre test.

Elle a été téléchargée plus de 450 000 fois, a reçu près de 3000 notes dont 90% comprises entre 4 et 5/5.

Parallèlement au code 1 dimension, l’application permet de scanner des codes en 2D comme le flashocode. Ce n’est cependant pas son point fort car la navigation au sein du contenu vers lequel le flashcode mène, n’est pas très aisée.

Elle est disponible sur Android Market et IPhone avec généralement quelques mois de décalage entre les 2 versions. Les tests sont effectués sur Android et étendus à l’IPhone.

 

Le test

Base de données : La technique utilisée par Prixing pour mettre à jour et accroitre sa base de données produits, aujourd’hui constitué de 2,4 millions de fichiers, repose sur l’utilisation de robots qui parcourent les sites de Drives des grandes surfaces. La communauté a participé à la création de 100 000 produits depuis le lancement début 2011. Cette base de données permet aujourd’hui d’avoir un taux de réponse positive aux scans de l’ordre de 95%.

La base de données prix est elle mise à jour régulièrement par les robots qui scannent les sites de Drive et grâce à la participation active des utilisateurs. Les sites de drives appliquent des prix beaucoup plus proches, voir identiques à ceux des magasins physiques auxquels ils sont souvent rattachés. Le e-commerce pratique lui des prix légèrement majorés, pour justifier du service de livraison.

Du point de vue du circuit de distribution, l’application recense 15 000 points de vente, ce qui représente un échantillon énorme du réseau français.

Fonctionnalité : L’étendue des fonctions de Prixing est vaste. L’application permet notamment de connaitre un certain nombre d’information concernant le produit : ses ingrédients, ses valeurs nutritives, les additifs ou son mode de conservation, mais également de connaitre les avis des autres utilisateurs. Elle vous suit du début à la fin de vos achats : de la préparation de votre liste au passage en caisse avec votre carte de fidélité. Parmi les usages que l’on peut faire certains répondent à des vrais besoins comme la maitrise votre budget, d’autres sont plus gadgets comme le suivants des scans en direct (disponible également ICI) ou les tops scans.

Stabilité : Application parfaitement stable.

Navigation : La navigation au sein de l’application est très intuitive, rapide et dans un graphisme agréable.

La communauté : C’est un des points fort de l’application qui détient la communauté la plus importante et la plus active. Les 150 000 utilisateurs actifs au cours des 30 derniers jours ont par exemple laissé 100 000 avis et renseigné 80 000 prix sur ce même laps de temps pour 600 000 scans, ce qui témoignent de l’activité de la communauté. Plus de 8500 personnes suivent l’application sur les réseaux sociaux. Une telle communauté s’explique partiellement par une campagne de recrutement sur les plateformes de téléchargements et le relais dans les médias (M6 et FR3), mais aussi par la capacité de l’application à créer l’intérêt. En vous inscrivant à l’application vous pouvez gérer votre compte utilisateurs et récoltez des points vous permettant de gagner des bons d’achat.

Les + et Les –

Les +

– Une base de données riche en quantité et en qualité

– Une communauté importante et active

– La possibilité de connaitre le prix de sa liste par points de vente environnant

Les –

 – L’impossibilité de scanner le code pour les appareils photo sans autofocus (Iphone 3G, IPod Touch ou XPeria 8).

– L’incertitude quant à l’engagement consommateur de l’application, notamment vis à vis de l’indépendance avec les marques.

– Nous avons eu beau chercher, nous n’avons pas trouvé de 3ème point faible.

Rendez-vous demain pour le verdict du test.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*