Innovation de rupture rayon lessive

Au cours des dernières années, le marché de la lessive nous a dévoilé plusieurs grandes innovations : le nettoyage sans lessive par électrolyse, celui avec des noix de lavage … A la clé, des performances toujours au maximum tout en réduisant l’impact sur notre environnement.

Sur un marché en tendance baissière en volume (et stable en valeur) sur les 10 dernières années, il est une famille de produits qui ce porte bien, ceux dit écologiques. Tous les gros du secteur s’y sont placé (Procter & Gamble, Unilver, Henkel) avec des lessives concentrés, des dosettes … mais ceux qui s’en sorte encore mieux sont ceux spécialistes du Vert comme L’arbre Vert, Ecovert, Attitude, Rainett … Ils proposent en sommes les mêmes produits sous forme de liquide concentré, de poudre, de dosette ou encore de recharge. L’innovation porte sur les agents polluant de la lessive elle-même et son contenant.

En novembre une nouvelle technique s’offre au cliché de la ménagère de moins de 50 ans, une lingette comme on en trouve pour les assouplissants ou les détachants mais celle-ci contenant la dose de lessive nécessaire à une ou deux tournées de linge.

C’est un nouvel entrant qui s’y colle : RC Productions avec la marque Dizolve. RC Productions est une société de conseil en marketing touche à tout.

Le produit disponible en deux parfums : « linge frais » et « lavade », est distribué en exclusivité dans le groupe Casino (Géant, Casino, Petit Casino, Franprix) au prix indicatif de 7,99€ les 16 lingettes. Légèrement plus économique que la moyenne des lessives liquides concentrées ce produit permet de gagner en praticité et en écologie.

Avec seulement 195g pour 32 lavage, Dizolve devient la lessive la moins lourde et la moins encombrante ce que ne déplaira pas aux acheteurs déjà conquis par les concentrés quelques années plus tôt. Fini également les éternelles coulures de lessives pour les pressés de la tournée (dont je fais partie) qui en mettent autant à côté du doseur que dans celui-ci. Pour l’environnement, qui dit plus léger dit aussi moins de déchets. Dizolve utilise 85% de plastique en moins tout en étant composé d’éléments biodégradables ou recyclés essentiellement.

Reste qu’a première vue, le packaging n’évoque pas la révolution de 2011 mais plus celle des années 90. Cet emballage ressortira certainement visuellement de ceux soignés de ses concurrents, mais ne poussera probablement pas à l’acte d’achat.




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Cédric

    Un article bien intéressant. Je ne savais pas que ce genre de produit avait vu le jour. Le descriptif du produit a l’air séduisant mais pour autant aura-t-il le succès espéré.
    Une chose est sûr c’est que l’économie verte stimule ouvre de nouvel perspective pour les industriels et ça c’est un bon fillon.


Laisser un commentaire

*