Le Snacking taxé à 7%

Il y a quelques semaines, le débat portant sur la majoration de la taxation des sodas sucrés et édulcorant. L’assemblée a adopté cette initiative qui réhausse le coût de la canette de 2 centimes et devrait rapporter à l’Etat près de 280 millions d’euros (source : L’Express).

L’Etat parle aujourd’hui d’appliquer cette politique à tout les produits dits prêt à consommer en s’attaquant à un mode de consommation très en vogue depuis près de 10 ans. Cette nouvelle taxe de 7% (au lieu de 5,5) s’appliquerait aux produits snacking que l’on trouve en grande surface mais pas seulement :

  • Plats servis en brasserie
  • Fast-Food (sur place et à emporter) mais aussi Kebabs, Crêpes …
  • Les boissons dans des contenants ne permettant pas leur conservation (gobelets par exemple)
  • Les plats livrés : Sushis, Pizzas …
  • Les Snacks vendus en boulangerie (quiches, sandwiches, pizzas …)
  • Les desserts à emporter (glaces, chichis)
  • Les produits vendus par un traiteur en association avec un service (location de salle, de matériel, de personnel …) lié à la consommation de ce produit
  • Les salades préparées vendues avec couverts

Cette liste élaborée par le ministère du Budget ne précise cependant pas si les Cups/Box, Sandwiches et autres préparations au rayon snacking de nos grandes surfaces sont concernés, mais il y a fort à parier qu’elles les sont.

Cette nouvelle risque à nouveau de faire réagir les industriels et commerçants qui devront : soit assumer cette hausse de 1,5 points, ou l’impacter sur leurs prix, eux mêmes subis par une clientèle pourtant pas des mieux loties.

Plusieurs enseignes et syndicats ont déjà manifesté leur mécontentement en reprochant le flou de cette mesure, notamment sur la définition de « produit préparé en vue d’une consommation immédiate » (Voir Snacking.fr).

La mesure devrait être appliquée au premier janvier 2012, comme pour les sodas, mais son apport financier pour le plan d’austérité budgétaire voté par la France n’est pas encore dévoilé.

Source : LSA – Image : Grant Cochrane




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*