DOSSIER SNACKING – Les Boissons au fil des saisons

Bien que mature, le marché des boissons dites de snacking, c’est à dire de 50cl et moins, est toujours en forte croissance à +9,3% en valeur sur la France (source : KantarWorldpanel au 1er trimestre 2011) et +6,2% en volume sur le circuit GMS (Source : SymphonyIRI à fin 2011). Aujourd’hui, 50% des clients de la restauration rapide consomment une boisson rafraichissante (Source Panel NPD Crest 2010).

Par boissons on entend bien entendu les traditionnels Sodas et Jus de Fruits mais également des recettes salées. Découvrons les innovations présentées au Salon du Snacking de Paris.

SUCRE

Il est un produit caractéristique et emblématique du Snacking liquide. Au même titre que le jambon beurre est une référence du sandwich au point d’avoir son propre indice de prix, Coca Cola est la référence des boissons de snacking. Pourtant Coca Cola est aujourd’hui noyé sous une concurrence diversifiée. Est arrivée la tendance des boissons énergisantes, dominée par RedBull, celle des Smoothies par Innocent.

Ce qui ressort du salon du Snacking de 2012, c’est que pour cette année, il n’y a pas de stratégie majeure ou de positionnement commun aux intervenants. Chacun y va de sa particularité, son axe de différenciation, espérant retenir l’attention des snackeurs.

Bionade, contraction de Biologique et Limonade, a fait le pari de la naturalité et du bio sans en reprendre les codes. Jugez vous-même par ces visuels.

Même le logo biologique européen, reprenant les 12 étoiles du drapeau de l’UE en forme de feuille sur fond vert, est ici sur fond bleu marine. Difficile de déceler la touche Bio, si ce n’est dans le nom lui-même.

La marque se positionne sur des parfums peu communs sans être inédits, et se base sur les techniques de production des brasseurs afin de donner se léger goût amer, typique des produits fermentés. Naturellement sucré, Bionade fait partie des sodas les moins sucrés et des moins caloriques, avec seulement 22 calories pour 100ml contre 42 pour un Coca Cola Classique. Bionade a reçu l’Oscar D’Or 2012 sur le Salon du Snacking en tant que Prix Spécial du Jury.

Pour rester dans l’univers des Sodas et trouver une thématique commune aux deux prochains produits nous n’avons trouver que l’évocation d’un nom simple constitué dans les deux cas d’une voyelle et une consonne.

A l’inverse de Bionade, ne cherchez pas le côté naturel de DADA, il n’y en a pas. Les deux jeunes femmes à l’origine de Dada misent tout sur le packaging. Et pour cause, elles sont les premières à proposer en France des canettes de sodas transparentes. Réalisées majoritairement en PET, les canettes de 35cl sont surmontées d’un opercule métallique commun aux autres canettes et reprend à sa base, la forme d’une bouteille d’eau pétillante. C’est lors d’un voyage en Asie que les deux entrepreneuses ont décidé d’importer le concept en le déclinant sous 5 aromatisations. Sucré à l’aspartame, le produit est lui aussi très légé en calorie avec seulement 23 calories pour 100ml.

Deuxième découverte à la prononciation plutôt simple : OBO. Ce Soda Premium tire sa particularité dans sa recette unique venue de Sibérie. Constituée de 9 d’extraits végétaux et huiles essentielles dont l’épicéa, le réglisse ou encore le millepertuis, le soda est légèrement gazéifié, ce qui rend sa pétillance agréable même pour quelqu’un qui n’aimerait pas les boissons gazeuses. Bien que certains des ingrédients aient des effets positifs sur le corps, le distributeur SO GOOD ne vante que son goût original. Avec les codes des boissons énergisantes (couleur, contenant), l’image d’OBO colle à la catégorie, pourtant il ne s’agit pas d’une boisson énergisante. Le cofondateur Emmanuel Maiziere explique que le contenant et son graphisme ont été conservés tel que lorsque le produit a été lancé en Asie. Sa disponibilité est pour l’instant principalement localisée autour du siège d’Angoulême, mais vous devriez voir apparaitre l’emblème de la marque, le mammouth, dans les soirées de votre ville voir en grande surface.

Fini les bulles, nous passons sur les jus avec la rencontre pré salon de BorderLine. Sa vision ? Le jus de fruit est trop conventionnel, confiné au petit déjeuner. Il existe une demande de produit plus originaux et décalés. Pour répondre à cette demande, BoderLine a étudié puis réalisé 4 recettes aux noms aussi peu communs que leurs goûts. Vous pourrez ainsi vous boire une « Nymphette Délicieuse » aux parfums de Goyave Rose, de Fraise et de Violette (Notre préféré) ou le plus excentrique « Tartuffe de Monte Carlo » aux notes de pamplemousse rose, de Mûre et de Menthe. La fine équipe de 4 entrepreneurs nous prépare une nouvelle référence au printemps. 200 000 bouteilles ont été vendues en 2011 dans les épiceries fines, en restauration hors domicile (restaurants, bars). Pour 2013, l’entreprise envisage le million de bouteilles made in France.

La dernière innovation marquante rencontrée sur le salon du Snacking fut celle présentée par un importateur de produits américains. Le produit concerné est signé Nathalie’s et est une réplique quasi à l’identique du jus d’orange que vous pouvez obtenir en pressant vous même les fruits. Ce jus d’agrumes (orange ou pamplemousse) est un 100% pur jus contenu dans un emballage plastique opaque de 25cl. Toute l’originalité du produit réside dans son processus de conservation. Nous le connaissons tous, l’utilisons presque tous et pourtant il n’avait jamais été utilisé pour des jus de fruit. Nathalie’s a eu l’idée de surgeler le jus des agrumes juste après extraction. Le produit peut très bien se conserver dans votre congélateur, ou dans le réfrigérateur sous 4 jours, et 2 après ouverture de l’opercule. Prix : 1,35€ chez Picard uniquement.

 SUCRE SALE

Pour faire le lien entre Sucré et Salé, il sont deux industriels de renom à avoir fait le pari du mélange des goûts. L’un plus sucré, l’autre salé.

Dans sa gamme Jus Cuisinés, les sirops Monin ont réussi le mélange des légumes du Sud avec l’anis et le citron vert. 25cl de sirops qui accompagneront vos plats, froids ou chauds pour moins de 7 euros. Cette gamme n’est pas sans rappeler la gamme Sirops à Idées de Moulins de Valdone, aujourd’hui constituée de 13 références sucrées.

Le second acteur a étendue la tendance des smoothies aux légumes en juillet 2011 (Cf. Les Nouveautés de Juillet). 26 mois de recherche et développement ont été nécessaires à Pierre Martinet pour élaborer une gamme de 6 jus mélangeant fruits et légumes et apportant l’équivalent de deux portions de fruits. Pour cette raison, la marque a été récompensée aux Snacking d’Or 2012 dans la catégorie des solutions repas frais en libre-service prêt à consommer.

SALE

Les liquides salés pèsent aujourd’hui encore bien peu sur le marché du snacking et pour cause, ils ne percent que depuis deux ans. Historiquement, dès que l’on pense soupe froide, nous vient à l’esprit la recette espagnole du Gaspacho.

Alvalle, racheté par Tropicana, a longtemps jouit d’un quasi monopole sur cette niche juteuse, mais de nouveaux acteurs se sont positionnés sur ce segment en imitant ou en proposant une alternative.

Le breton Sill, avec as marque La Potagère, a repris la recette traditionnelle du gaspacho mais pour se différencier, a préféré s’implanter avec les soupes et donc en épicerie, à l’inverse de Tropicana que l’on retrouve au frais et plus particulièrement au milieu des jus de fruits et potages froids. La Potagère a fait le choix de se positionner en deçà du coût d’Alvalle, 17% moins cher.

En octobre et novembre sur Marketing PGC, il était question de 2 nouveaux acteurs sur le marché de la soupe froide : Soup’Idéale soutenue par Intermarché dans le cadre de l’innovation des PME (Cf. Intermarché en Faveur des Innovations des PME) et Pocket Garden Blendie, présenté dans l’article des innovations de Novembre. Chacun adoptant un positionnement différent, l’un plus classique et l’autre original.

Bon Plan : Marketing PGC vous partage un Code Promo :

Une Caisse Acheté = Une Caisse Offerte

soit 24 euros les 16 bouteilles avec le code promotionnel PGB4.

Pour en profiter cliquez ICI.

Les Soupes Chaudes :

Créaline, vendeur de légumes en purée ou en soupe ne s’est pas arrêté au Gaspacho, ni au froid et propose 4 autres recettes de soupes plutôt traditionnelles pour ses formats 280ml, idéal pour une personne. Les soupes chaudes sont une occasion donnée aux consommateurs de manger équilibrer tout en se réchauffant ce que ne permettent pas les produits de snacking comme les sandwichs ou les salades.

Inclassable :

A mi chemin entre une glace et une boisson on trouve Café Zéro. C’est un autre lauréat des Snacking d’Or lancé par Miko (Unilever). Conservé à -7°C, le produit se boit à la paille ou avec une cuillère et se présente sous la forme d’un granité. Il intègre la France par l’univers de la Restauration Hors Foyer (RHF) après avoir été lancé préalablement dans d’autres pays comme l’Italie. 3 références seront disponibles.

Ca vous a plus ? Devenez Fan de notre Page Facebook ou suivez notre Compte Twitter.

Sources : Agro-Media – LSA N°2214




Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Jean-jacques

    Bonjour,

    Merci pour tous vos articles qui sont vraiment très intéressants. Mais je me permets de vous mettre en garde : certains comme celui-ci sont bourrés de fautes de grammaires et de conjugaison.

    Bien cordialement

  2. Amaury BEAUTRU

    Bonjour Jean-Jacques et merci pour votre contribution.
    Je suis à la fois confus et conscient que les fautes que vous trouvez dans les articles puissent vous compliquer la lecture. Je porte pourtant attention à cet aspect mais j’oublie finalement assez souvent de me relire.

    Les idées foisonnent pour de nouveaux articles, et le temps manque pour les traiter convenablement, de ce fait j’en oublie de soigner la langue française.

    Je tâcherai d’y faire plus attention et pourrai occasionnellement compter sur des lecteurs attentionnés comme vous pour attirer mon attention sur ce point.

    Bonne continuation.

    Amaury


Laisser un commentaire

*