Le discount se convertit

lidl-dia

Le modèle du hard discount ne fait plus ses preuves depuis quelques années déjà, et ce à travers l’Europe. Après l’annonce de la réorientation de Lidl par Olivier Dauvers, nous apprenons que Dia opère des changements en Espagne.

Lidl a confirmé courant octobre son intention, devinée précocement par notre confrère, de quitter le hard discount en accentuant le développement de rayons dit « d’image« , à savoir les rayons Fruits et légumes, boulangerie … 1000 points de ventes devraient alors voir se transformer leurs linéaires et leurs assortiments d’ici la fin de l’année en France. Les 618 autres points de ventes seront ensuite traités en 2013.

De son côté Dia développe une nouvelle enseigne baptisée Dia Fresh dont l’implantation sera 100% urbaine et dont l’assortiment sera en grande majorité des produits frais. Actuellement en test dans un dizaine de points de vente, l’enseigne devrait être testée hors du territoire espagnole, au Portugal, en Turquie et en Amérique du Sud. La structure des Dia Fresh reprend le modèle de la proximité, des petites surfaces de 150 à 200 mètres carrés avec une amplitude horaire large. depuis sont détachement du groupe Carrefour, Dia se porte très bien, la France reste cependant son point noir avec des ventes en baisse de 6,8%.

Lidl représente aujourd’hui 4,7% du marché de l’alimentaire en France, Dia pèse 2,2% d’après le Distribook 2012 de Linéaires.

Pour aller plus loin : lisez les Tranches de vies commerciales sur Lidl lancées par Olivier Dauvers

Source : Olivier DauversLes Echos




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre