Sur Emballage, Emballage, Déballage

20 g c’est le poids de l’emballage de 12 mini-sticks de poisson Coraya Pleine Saveur. Sur un poids annoncé de 180g de bâtonnets, il y a 10g de carton et 10g de plastique pour emballer 4 sachets de  3 mini-sticks de poisson Coraya, soit plus de 11% du poids du produit. Au-delà de ce pourcentage certes important, c’est l’utilité de toutes ces fioritures qui nous a fait nous intéresser à l’emballage et aux attentes du consommateur.

D’après un étude menée par l’IFOP pour l’ACN (Alliance Carton Nature), les français chercheraient avant tout de la praticité dans un emballage (60% des interrogés), puis un impact environnemental réduit (31%). Le poids et l’esthétique viennent ensuite avec 7 et 2% des réponses. Visiblement, Coraya ne l’a pas compris; sinon pourquoi avoir fait autant de suremballage ?

Nous sommes d’accord, le snacking est une tendance porteuse, d’où éventuellement la justification des mini-sachets bien que les portions soient vraiment mini. Mais pourquoi la barquette de carton ?

D’après cette même étude, les français sera très exigeants vis-à-vis du circuit de distribution au regard de l’emballage. Ils sont 93% à vouloir une mise en avant des produits dont l’emballage est plus écologique et 70% prêt à changer de point de vente si l’offre ne leur parait pas assez Environmentaly Friendly.

Pourtant les français ne savent pas ce qu’est un emballage dont le matériau est renouvelable, tout au moins 87% d’entre eux ne le savent pas d’après l’étude menée par l’IFOP pour l’ACN. La véritable définition est : un emballage qui provient d’une ressource qui ne s’épuise pas, et non pas que l’on peut réutiliser comme le pensaient 15% des sondés ou encore un emballage qui se recycle comme le croyait la grosse majorité (68%).

Graph Emballage Francais 2011 IFOPCette allusion à la ressource n’est en réalité pas la priorité des acheteurs comme le démontre cette même étude. Ils sont plus attentifs à la recyclabilité du produit (43%) (Cf tableau ci-contre représentant les attentes des français en terme d’emballage). Contradictoirement, le fait que le produit provienne de matériaux recyclés arrive en 5ème et avant dernier critère déterminant le degré de respectabilité du produit avec 10%.

 

Eco Emballage prend l’initiative de répertorier les démarches éco-responsable des industriels sur leur packaging comme c’est le cas pour Auchan sur les surimis pour rester sur notre exemple (Cf. Cas Surimi Eco Emballage). Retrouver les initiatives de plusieurs autres marques et produits sur le site d’eco emballage.

Il existe plusieurs solutions pour les industriels de réduire l’impact de leur emballage sur l’environnement (Cf. Des packagings qui emballent)

 

Source: Etude Ifop pour le ACN réalisée en 2011




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre