La fin des blagues Carambar : coup de buzz réussi pour la marque

La blague, c’est l’identité de Carambar depuis 1969. La marque avait alors 15 ans lorsqu’elle décide de remplacer son système de collecte de points convertibles en lots, par la longue série de blagues qui fit sa renommée. Alors, lorsque l’on touche à ce point sensible, cela déclenche des réactions. L’annonce surprenante de la suppression des mythiques blagues de la marque aura fait économiser des millions d’euros de communication à son propriétaire, le groupe Mondelez. Depuis hier, la nouvelle a été reprise par tous les médias, et rebondit sur les réseaux sociaux et la blogosphère. Cette information est-elle vraie ? Carambar va vraiment supprimer ses blagues ? Vont-ils mettre quelque chose à la place ? Quoi ?

logo-Carambar-colorié

Que l’information soit vraie ou fausse, c’est bingo pour la marque. Nous connaitrons la réponse dans deux jours, comme l’indique le compte a rebours sur le site de la marque. Le 1er avril n’étant qu’une semaine après la date annoncée, un conseil : prenez cette information pour sûre et préparer votre deuil.

Carambar

La barre de caramel qui se vend à un milliard d’unités et qui rapporte 54 millions d’euros, s’offrira en avril une cure de jouvence en remplaçant les blagues par … des questions de cultures générales. Orthographe, mathématiques, Carambar va faire travailler nos méninges.

Le slogan de la marque se trouve lui aussi transformé, « C’est trop » devient « Carambar, c’est du sérieux » en accord avec cette nouvelle stratégie. Une information qui passe plutôt inaperçue tant Carambar n’était pas reconnu par/pour son slogan mais ses défuntes blagues.

Nos condoléances aux nostalgiques des « On ne dit pas », « Cap ou pas Cap » ou encore « C’est Quoi le Pire » ;-).




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre