Quel futur pour le commerce, le point de vue du PDG d’eBay

eBayAu fur et à mesure des années, eBay s’est imposé comme un acteur majeur du secteur du commerce en ligne. Avec ses produits phares eBay, Paypal et Magento (création de sites marchands), l’entreprise fait souvent figure de modèle à suivre.

Il y a peu, Google, dans le cadre de son programme Thinkwithgoogle, faisait une interview de John Donahoe, le PDG d’eBay depuis 2008. Cette interview permet d’avoir un point de vue assez intéressant sur l’évolution du commerce dans les années à venir.

EBay a toujours eu une position très forte dans l’ e-commerce. Ce n’est pas une surprise et ceci résulte d’une stratégie bien établie. Ainsi, une des premières actions de Donahoe en tant que PDG a été de revendre Skype à Microsoft car cela ne correspondait pas à leur coeur de métier, malgré la qualité du produit : « Skype was a fantastic business which connected people […] But it had no synergies with our core business, which is connecting people through commerce. Our business is connecting commerce, not connecting people.« . L’argent récupéré a servi à investir dans de nombreuses briques servant le réel business d’eBay.

Paypal symbolise aussi très bien cette démarche. L’acquisition de la solution de paiement sur le net en 2002, représente la volonté d’eBay de contrôler le commerce en ligne en maîtrisant un point essentiel qu’est le paiement. C’est d’ailleurs devenu, au fur et à mesure des évolutions, un point majeur de leur stratégie actuelle, notamment avec le développement du mobile où Paypal prend tout son sens en transformant le smartphone en portefeuille. Leur dernière solution, Paypal Here permet à une application, d’intégrer une solution de paiement, ce qui permet d’améliorer cette étape très réfractaire sur mobile (voir ici).

Le mobile est d’ailleurs un des points forts d’eBay qui s’y est positionné très tôt malgré un futur incertain : « We were betting on mobile early, even though you couldn’t prove positive returns« . Et l’avenir leur a donné raison, aujourd’hui l’application eBay a été téléchargée 100 millions de fois (!) et va générer 10Mds $. Selon John Donahoe, les nouvelles technologies, avec le mobile en tête, vont faire évoluer le commerce au profit du consommateur qui trouvera toujours de nouvelles expériences qui l’aideront dans sa démarche. Mais ce nouveau lien entre physique et digital lui permet aussi d’adresser un marché plus gros que celui de l’e-commerce, le commerce tout court (on peut cependant se demander si c’est aussi immédiat) : « […] it’s blurred the line between online and offline to the extent that our addressable market has gone from being e-commerce, worth about $500 billion, to the $10 trillion market we call ‘commerce.« 

En plus de Paypal et du mobile, eBay propose de nombreux autres outils (Magento, vente à prix fixes, petites annonces, ..) qui permettent à de nombreux vendeurs de pouvoir ouvrir une boutique sur le site. Cela positionne de plus en plus eBay comme une plateforme générale de commerce offrant de nombreuses possibilités, bien loin de la marketplace d’enchères initiale. Et c’est d’ailleurs un point détaillé par le PDG de la firme pour qui, selon lui, le commerce tend à s’élargir de plus en plus : la technologie permet de ne plus avoir de marchands ayant l’exclusivité sur un domaine, ce qui est, soit-dit en passant, l’impact bénéfique d’Internet et de la longue traine : ‘Technology gives consumers maximum choice. It’s no longer winner takes all. Now it takes all to win.’

Au final une interview assez intéressante, quoique courte, mais qui reflète bien les enjeux des nouvelles technologies pour le commerce.

Voir l’article en entier ici

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre