Nescafé à la Conquête des Amis Facebook avec Really Friends

« Salut, moi c’est Arnaud, Nescafé m’a proposé un défi un peu fou : vérifier si mes amis Facebook sont vraiment mes amis dans la vie ! Alors je suis parti les voir à l’improviste pour prendre un café avec eux. J’ai filmé ces rencontres, voici ce que ça donne…« 

Vous avez probablement vu ce spot sur votre écran de télévision paru le 15 avril pour la première fois. Intrigant, rupturiste, Nescafé créé la surprise en relayant son opération marketing on line. Les vidéos virales battant leur plein, les marques s’y intéressent de plus en plus et Nescafé nous montre qu’il/elle en fait bon usage avec le dispositif Really Friends lancé le 10 avril.

Le principe : Arnaud, célèbre inconnu aux allures sympathiques, débarque « à l’improviste » à la rencontre de ses 1200 amis Facebook. Nescafé lui fournit le café et les deux mugs qui lui serviront à nouer/renouer le contact avec ses « amis ». Pour le thermos, il insiste, c’est le sien ;-).

Cette campagne massive reprise sur les médias traditionnels et sur les médias sociaux (chaine Youtube, page Facebook) est l’idée originale du groupe de communication Publicis pour le lancement de la nouvelle signature : « It all starts with a Nescafé ».

Avec ce nouveau positionnement, celui du partage, de l’amitié, Nescafé vient sur les plate-bande de Segafredo. Cependant cette idée tombe à point nommé dans ce contexte de social friend où l’amitié devient virtuelle et où le contact laisse place aux « likes ». Le café serait alors le moyen de nouer un vrai contact.

Encore toute fraiche, la campagne totalise 60 000 vues sur Youtube et la page Facebook compte 36 000 adeptes. Nous devrions savoir très rapidement si la campagne est un succès en suivant l’évolution de ces chiffres. Avec une campagne aussi bien menée et originale, Nescafé donne un coup de boost au marché du café essentiellement tiré par les dosettes et l’origine géographique ou éthique de la matière première.

really-friends-nescafe




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre