Zero-gâchis, une utopie ?

logo Zero Gachis
download Chaque année, les foyers français jettent plus de 5M de tonnes de déchets alimentaires, ce qui représente près de 79kg par personne. Bien sur il y a une part de déchets inévitables, mais la part restante s’élève à près de 1,3M de tonnes, soit 20kg par personne. Le constat est le même dans la grande distribution, où de nombreux produits sont jetés car proches de leur date de péremption ou abîmés mais souvent encore comestibles. (Source ADEME, Ministère de l’Agroalimentaire).
En plus du gaspillage physique, cela représente également un gaspillage financier important et ce, à l’heure où de nombreux foyers sont victimes de difficulté économique. En effet, un produit acheté et jeté, cela équivaut à de l’argent mal voire non utilisé pour le consommateur, et une perte sèche pour le distributeur. Pour ces raisons, le parlement européen a décrété que l’année 2014 sera l’année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire.
Voici pour les mauvaises nouvelles … que vous connaissiez sans doute déjà. La bonne nouvelle, c’est qu’une jeune entreprise de la région nantaise, ‘Zéro-Gâchis‘ tente de prendre ce problème à bras le corps et de proposer une solution pertinente. Le nom du service, même s’il semble très utopiste, montre la volonté de l’entreprise qui souhaite améliorer la consommation des ménages en agissant du côté des distributeurs.

Comment ça fonctionne ?

download (1)

Le principe est simple : les distributeurs partenaires concentrent dans un rayon spécial des produits en limite de consommation
ou reconditionnés (un lot de fruit dans lequel un fruit serait abîmé par exemple). Produits variés (frais, fruits, produits laitiers, viande) et souvent de marque sont alors vendus aux consommateurs à des prix très bas (de -30% à -70%).  Les consommateurs mangent ainsi mieux, moins chers et les distributeurs récupèrent une partie de ce qu’ils auraient perdu.
Disponible d’abord sur le web (via une liste des magasins partenaires), le service existe depuis peu sur iPhone. Il profite ainsi des nombreux nouveaux gestes et comportements adoptés par les consommateurs qui savent de plus en plus utiliser les nouveaux outils pour rechercher et localiser des bons plans. Zéro-gâchis pourrait également rendre le scan de produits et la comparaison en magasin plus pertinente. La variété des produits proposés étant assez importante pour remplir un panier de courses, les 70% de réduction peuvent justifier un trajet supplémentaire. 
Dans la mouvance de entrepreneuriat social, Zéro-Gâchis a été primé de nombreuses fois et est présent dans 8 magasins avec près de 200 produits référencés et des réductions moyennes de 50% ! Un seul magasin est pour l’instant situé en région parisienne, mais d’autres partenariats sont à venir. Voici ici une vidéo issue d’un reportage qu’une chaîne de télévision leur a consacré.images (1)

Une initiative à double effet ?

Bravo à cette initiative qui améliore le pouvoir d’achat des consommateurs de manière responsable sur un sujet sensible. Bien sur, vous l’avez remarqué, une seule facette du gaspillage est concrètement traitée (côté distributeur). Le gaspillage des ménages étant plus une question d’éducation et de bon sens, donc moins pragmatique. Le site Zero-gâchis est très bien fait et donne de nombreux chiffres et conseils afin de faire prendre conscience aux Français de ce que représente le gaspillage. Cependant, le fait de faire plus attention aux produits que l’on achète, de se diriger de manière volontaire vers des produits prêts à être jetés, peut naturellement amené à mieux réfléchir à leur consommation en gaspillant moins.
Cette initiative n’en est qu’à se débuts, et va sans doute évoluer (la restauration est également génératrice de déchets par exemple). Dans un contexte où la consommation des ménages est le centre de toutes les attentions (baisse du pouvoir d’achat, campagne des restos du coeur, …), il y a fort à parier que ce service a un bel avenir … jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que zéro-gâchis’ !



Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Paul-Adrien Menez (Zéro-Gâchis)

    Bonjour et merci beaucoup pour cet article !

    En effet l’aventure débute tout juste et nous serons bientôt présent dans des grandes surfaces près de Lille, Caen, Bordeaux, Marseille… 2014 va être une belle année ! On travaille également sur des solutions pour sensibiliser et éduquer les consommateurs, et nous venons de lancer un programme SenseSchool où 8 étudiants travaillent sur une innovation pour aider les 300 000 étudiants Parisiens à réduire le gaspillage dans les lieux de restauration collectives. Il y a beaucoup de chose à faire, l’enjeux est énorme, les chantiers très nombreux.. et nous sommes tous très motivés pour relever le défi !!

    A bientôt,
    Paul-Adrien Menez (Co-fondateur de Zéro-Gâchis)


Laisser un commentaire