Palmes de l’Alimentation et de la Beauté : une nouvelle distinction pour les produits responsables

LOGOS PALMES_opt

Parmi les centaines de références disponibles en supermarché, difficile de s’y retrouver. Comment choisir un produit à la fois bon, pratique, sain, respectueux de l’environnement… ? Pour orienter les consommateurs, et surtout tenter de se distinguer en rayon, de plus en plus de labels fleurissent sur les produits.  Parmi eux, les Palmes de l’Alimentation et de la Beauté visent à récompenser les produits les plus responsables.

En 2014, ce sont 108 produits qui ont été élus comme étant les plus vertueux de leur catégorie, en termes de santé, de comportements durables en matière d’environnement et de pratiques sociales. Pour cela, plus de 6000 références ont été analysées selon une méthodologie établie par Notéo.

Pour rester légitime, ce prix se veut 100% indépendant, basé sur des données scientifiques publiques, analysées par un calculateur informatique : impossible donc, qu’une intervention humaine vienne faire pression et influencer les résultats. De plus, pas de candidature des marques : tous les produits disponibles en grande-surface (hors Marques de Distributeur) peuvent être sélectionnés, sans même à en faire la demande.

L’objectif des Palmes est double : récompenser les industriels engagés dans une démarche de développement durable, et aider le consommateur à faire des choix responsables en magasin.

LOGOS PALMES_opt

Cette année, la seconde édition de la Palme de l’Alimentation a récompensé les produits les plus performants de leur catégorie sur trois critères : santé (valeurs nutritionnelles, présence d’additifs…), responsabilité environnementale et engagement social. 93 lauréats ont ainsi été distingués (contre 40 l’an dernier), dans des catégories aussi diversifiées que les produits de petit-déjeuner, les plats surgelés, les produits laitiers, la charcuterie, les boissons et produits d’épicerie… Marie, Jardin Bio, Fleury Michon, Bjorg… de nombreuses marques sont représentées. On remarquera d’ailleurs la faible présence (voire l’absence) de deux géants de l’alimentaire : Danone (5 prix) et Nestlé (absent du classement). Découvrez l’ensemble des lauréats ici.

Pour sa première édition, la Palme de la Beauté a valorisés les meilleurs produits de 15 catégories différentes : dentifrices, shampoings, crèmes de jour, soins des lèvres… Ici, ce sont le respect de la santé du consommateur et les conséquences de la formulation du produit sur l’environnement.  Ici, et contrairement au prix Alimentation, un certain nombre de marques moins connues (par exemple Lovéa, qui remporte 4 des 15 prix) côtoie les grands noms du secteur (Sanex, le Petit Marseillais). Vous trouverez l’ensemble des produits récompensés ici.

Sans grande surprise, les lauréats sont en majorité des produits bio, ou ayant une composition orientée « santé » : réduction de sel, sucre, matières grasses et/ou additifs pour les produits alimentaires, absence de parabène et formulation « naturelle » pour les cosmétiques. Retrouvez-les dès maintenant grâce au logo Palmes figurant sur leur packaging, symbole de leur engagement vers une consommation plus responsable.

Néanmoins, on peut s’interroger sur l’importance à accorder aux différentes distinctions. Entre les Signes Officiels de Qualité (Label Rouge, AOP, IGP…), les divers labels et prix du type Produit de l’Année, ou encore les produits à Marque de Distributeur distingués par des jurys de consommateurs, il devient parfois difficile de s’y retrouver…




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre