Tipp-Ex refrappe avec Pharrell Williams et associe Bic

Tipp-Ex-Bic-Pharell-Une

Depuis hier, Tipp-Ex revient sur le devant de la scène du web, comme les deux dernières campagnes. Accompagnée par son partenaire historique, l’agence Buzzman, la marque de bande correctrice réanime son duo devenu célèbre, l’ours et le chasseur, mais repense son modèle.

Pour les deux précédentes campagnes, Tipp-Ex utilisait la plateforme de vidéo Youtube pour une vraie expérience. Rappelez-vous ! Confronté à un ours qu’il devait tuer, un chasseur s’adressait alors à l’internaute pour lui demander de réécrire l’histoire. Il agissait ensuite suivant les exigences du « scénariste ». L’idée a valu à la marque d’être la seconde pub la plus vue sur Youtube en 2010. Face au succès, la méthode de la réécriture du scénario est réutilisée lors de la campagne suivante. Cette fois-ci, menacés par à une météorite annonçant la fin du monde, les deux protagonistes, devenus amis, demandaient au visionneur de les transporter à l’année de son choix (Cf. Tipp-Ex Experience saison 2).

En 2014, c’est une nouvelle expérience non pas audiovisuelle mais scripturale que propose Tipp-Ex. Elle s’est associée à la star internationale la plus en vogue depuis un an, Pharell Williams. Synopsis ? Le chanteur de Happy a rédigé un ouvrage baptisé « Inspiration », mais malheureusement Tipp-Ex est passé par là et a TOUT effacé.

C’est là qu’intervient la maison mère de la marque, Bic, propriétaire de Tipp-Ex depuis 1997. Avec un stylo 4 couleurs et la contribution des internautes, le livre est en train d’être réécrit. Le chasseur et l’ours ne sont pas pour autant évincés de l’aventure, et aident la communauté à mettre le bon mot au bon endroit. C’est un habile tour de Bic pour intégrer son autre marque phare à cette campagne à succès.

Tipp-Ex a effacé le livre de Pharell Williams mais propose avec Bic et les internautes de retrouver son contenu.

Tipp-Ex a effacé le livre de Pharrell Williams, mais propose avec Bic et les internautes de retrouver son contenu.

En contribuant à la rédaction de l’ouvrage, votre nom figurera sur celui-ci. Car en effet, une fois les 32 pages remplies, le livre, traduit en plusieurs langues, sera imprimé puis vendu. Les profits seront ensuite reversés à une association pour aider les enfants défavorisés et leur donner une chance de réécrire leur histoire. La liste des contributeurs risque d’être plus longue que le livre lui même.

Contribuez vous aussi sur le site : www.tippex-socialbook.fr et n’hésitez pas à donner votre opinion sur cette initiative dans un commentaire.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre