Un mois, une marque : Saint Michel

banniere-St-Michel

Bientôt 110 ans que St Michel nous régale de sa fameuse galette ! Mais depuis son rachat en 2006 par Morina Baie Biscuit, la marque nous montre son vrai visage et ses véritables capacités.

Pendant 100 années exactement, lorsque St Michel était la propriété de son fondateur, la famille Grellier, puis dans les mains de Bahlsen, la marque s’est reposée sur ses lauriers. Biscuiterie familiale, l’entreprise de bord de mer proposait à ses clients un air de vacances en Bretagne dans ses créations délicieuses. St Michel-Chef-Chef (44), là où tout a commencé, n’est pourtant pas en Bretagne, mais la marque a fait de la région son ancrage territorial. Une valeur forte qu’elle maintient aujourd’hui encore, même si elle s’est depuis élargie vers l’Est avec son unité à Contres (41), fief de son dernier acquéreur.

A l’époque du rachat, St Michel n’est plus au mieux de sa forme, et il est difficile de résister dans un monde où les acteurs se concentrent. C’est un autre Saint Michel, la Biscuiterie de la Baie du Mont Saint-Michel (BBSM), groupe Morina, qui se proposera de racheter l’entreprise. De là commence un développement fou.

Des galettes, sablés, Roudor … aux Cocottes et Tronches de Cake

Après son rachat par Morina, St Michel a diversifié ses activités en devenant pâtissier.

Après son rachat par Morina, St Michel a diversifié ses activités en devenant pâtissier.

Si les galettes St Michel sont toujours un pilier de l’entreprise, avec le Roudor et le Sablé de Retz, la croissance, elle, vient de ses nouvelles activités. Suite à son rapprochement avec Morina, St Michel apprend un autre métier : la pâtisserie. Elle s’attaque alors à un des grands classiques, la madeleine. La marque sort de la biscuiterie sèche, pour du moelleux.

« Lors de son rachat, St Michel réalise que sa marque doit devenir plus généraliste, précise Stéphane Brunerie, chef de marques chez St Michel Biscuits. Elle complète alors son portefeuille produits aujourd’hui constitué de plus de 40 références. »

St Michel tire aujourd’hui 80 % de sa croissance de deux marques filles : Tronches de Cake et Cocottes, créées en 2011 pour entrer sur de nouveaux segments. La marque de biscuits Tronches de Cake cible les enfants alors que les Cocottes s’adressent à un public plus adulte à la recherche de produits les plus naturels possible : biscuits, brownie, marbré, etc.

C’est un peu l’indestructible gaulois de la biscuiterie/pâtisserie. Un petit acteur face à des géants internationaux, mais parmi les plus dynamiques du marché.

En huit ans, l’entreprise n’aura jamais créé autant de nouveaux produits. St Michel compte en 2014 sept sites industriels, tous en France, pour alimenter sa croissance proche de 10 %. Fidèle à ses valeurs originales, l’entreprise toujours familiale maintient son ancrage breton au sens large.

D’industriel… à distributeur

St Michel a déjà ouvert 7 boutiques pour son réseau de distribution L'Atelier St Michel et envisage de poursuivre son développement.

St Michel a déjà ouvert 7 boutiques pour son réseau de distribution L’Atelier St Michel et envisage de poursuivre son développement.

Dernière diversification en date : le déploiement de son réseau de distribution. Sous l’enseigne L’atelier St Michel, l’entreprise a décidé de multiplier les points de rencontre avec les consommateurs. Propriétaire d’une boutique à St Michel-Chef-Chef, sur son site historique, l’industriel a ouvert depuis trois ans un réseau de sept nouvelles boutiques. « Nous y distribuons les créations du laboratoire de Contres : des produits plus artisanaux que ceux que l’on trouve en GMS, explique Stéphane Brunerie. Nous souhaitons poursuivre notre développement, mais au fil des opportunités qui se présenteront sur notre territoire d’ancrage : l’Ouest. »

Gagnez 40 produits St Michel

Partenaire de ce billet, St Michel met en jeu un incroyable lot : l’assortiment complet de la marque, soit un coffret de 40 produits.

Pour tenter de gagner, vous devez être celui qui s’approche le plus de la réponse à cette question : Combien d’oeufs sont nécessaires à l’élaboration des 3 millions de madeleines qui sont distribués lors du Tour de France ?

Vous avez jusqu’au 5 juillet pour participer en donnant votre réponse en commentaire, date à laquelle se lancera la 5ème caravane de St Michel pour le Tour de France. En cas d’égalité, un tirage au sort désignera le gagnant.

A vos claviers …




Il y a 14 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Amélie L.

    Après des calculs plus approximatifs les uns que les autres …
    je dirais environ 196800 oeufs.

  2. Hugo

    Pour confectionner les 3 millions de madeleines que St-Michel fera pleuvoir sur les X millions de spectateurs du TdF, je partirai sur exactement 333 333 oeufs.

    Bon courage à tout le monde !

  3. Charline

    Ah, génial ce site ! Je l’ai découvert dans la journée !

    Hihihi, je suis expat’ à Maurice et ces petites madeleines font mon bonheur lorsque les heures de travail sont interminables !

    BREF.

    du coup, ATTENTION, alerte aux phobiques, épreuve de mathématique ci-dessous 🙂
    – On a 3.000.000 de madeleines à environ 15g/pièce… ce qui équivaut à 45T de produit fini !
    – Sur une recette trouvée au pif sur le net, on a besoin de 2 œufs pour préparer env. 500g de madeleine, ce qui équivaut à 180.000 œufs pour les 45T.
    – Saint-Michel étant une Industrie Agro et que les oeufs, ça coûte assez cher… on va admettre qu’il en utilise un peu moins. Allons dire… 1,7 oeuf pour 500g !
    – Ce qui nous fait 153000 oeufs pour les 45T
    – En admettant les pertes à hauteur de 6% (casse et tout le tralala) (non, en fait, j’aime bien ce chiffre), il nous faudrait donc mettre en œuvre 162180 oeufs pour faire ces 3.000.000 de madeleines !

    En me basant sur les réponses de tous les concurrents ci-dessus, j’arrondirai à 162000 ! Mais pour ne pas qu’on soit ex-æquo, ma réponse finale sera 162001 œufs pour les 3 millions de madeleine ! 😀

  4. Amaury BEAUTRU

    Le jeu est terminé, la réponse officielle communiquée par St Michel est 162 000, plusieurs personnes étaient proches de ce résultat néanmoins, seule une personne a donné la bonne réponse : c’est Lillieblue ! Félicitations ! La réponse se trouvait sur la page Facebook de la marque depuis avril. RDV dans quelques jour pour la nouvelle saga cette fois ci pour Chupa Chups. De nouveaux lots remis en jeu…

  5. Roger

    Elles sont tellement bonne leurs madeleines St Michel ! Heureusement que maintenant on peut les commander partout en France sur leur site


Laisser un commentaire