Des efforts à faire en écologie pour la grande consommation

Bannière

Plus vert que vert. Depuis 4 ans, Interbrand analyse l’écart qui existe entre la performance environnementale d’une marque et la perception qu’ont les consommateurs de cette performance pour établir le rapport des Best Global Green Brands.

Le classement est largement dominé par l’automobile, l’électronique et la technologie qui trustent 50% des places. L’automobile occupe d’ailleurs les 4 premières places du classement, Ford nouvellement en tête.

La grande consommation occupe seulement 10 places sur les 50 du classement, et pas les meilleures ! C’est cependant une de plus que lors de l’édition de 2013 grâce à l’entrée d’Heineken. La marque a établi depuis trois ans sa stratégie de développement durable, « Brewing a Better Future ». Elle a concentré ses efforts autour de quatre champs d’action : l’eau, le CO2, son approvisionnement et une consommation responsable.

La catégorie des PGC perd au total 17 places. Seul Kellogg’s maintient sa 18e position. Colgate gravit lui deux places non pas parce que sa performance est meilleure, mais parce qu’elle est moins pire. La plus grosse chute revient à Johnson & Johnson qui malgré de meilleurs résultats descend de six rangs.

Classement des marques vertes de la grande consommation

  1. Danone (9)
  2. Johnson & Johnson (12)
  3. Nestlé (18)
  4. Coca-Cola (20)
  5. L’Oréal (22)
  6. Pepsi (30)
  7. Kellogg’s (38)
  8. Avon (42)
  9. Colgate (48)
  10. Heineken (50)
Classement 2014 des Best global green brands. Interbrand

Classement 2014 des Best global green brands. Interbrand


Rappel méthodologique : 

Pour faire partie du classement des Best Global Green Brands, une marque doit d’abord être présente au sein des Best Global Brands, le classement annuel de référence des 100 marques globales les plus valorisées dans le monde d’Interbrand. Les marques sont ensuite évaluées selon des critères de performance et de perception en matière de développement durable :

Performance : les entreprises doivent prouver qu’elles se fournissent, produisent, et distribuent des produits et des services de façon éco-responsable.

Perception : les entreprises doivent générer de la valeur auprès de leurs audiences principales en communiquant les bénéfices de leurs pratiques environnementales

Interbrand mesure ensuite un écart, qui correspond à la différence entre le score de performance et le score de perception d’une marque. 




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Noémie

    Article très intéressant, pour compléter vos propos nous observons également que dans la cosmétique le développement durable est au coeur des préoccupations.

    Il y a quelques semaines se tenait à New York, le Sustainable Cosmetics Summit North America, organisé par Organic Monitor. Le but de ce salon est d’encourager la durabilité dans le secteur de la beauté. Matériaux verts, marketing numérique et impacts environnementaux ont été les thèmes principaux de ce salon. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à cliquer sur le lien suivant pour lire la suite: http://www.biensdeconso.com/cosmetique–gerez-la-tracabilite-de-vos-produits–253c5afa916bf29582953b42cf601f6d.html

    Bonne journée


Laisser un commentaire