@DismoiNicolas, la 1ère hotline du vin, débarque sur Twitter

Screenshot 2014-09-05 22.04.26

Quel vin servir avec ma quiche lorraine ce soir ? Une bouteille à moins de 10 euros, c’est possible ? Existe t’il un vin pour accompagner un steak-frites ?

C’est à ce type de questions que peut répondre Nicolas (l’enseigne), via le compte Twitter @DisMoiNicolas.

Depuis cet été, le premier service de questions/réponses sur le vin en temps réel a fait son apparition en France, et c’est à l’enseigne Nicolas et son agence RAPP que nous le devons.

Screenshot 2014-09-05 22.56.00

Ce service personnalisé va permettre de rappeler l’atout essentiel de l’enseigne : la qualité de conseil de ses cavistes, comme l’explique Corentin Layec, chargé de projets digitaux chez Nicolas.

Nous voyons dans ce nouveau service @DisMoiNicolas, une belle opportunité de nouer une relation avec tous les amateurs qui ne connaissent pas bien notre marque et ceux qui n’ont pas toujours conscience de la qualité de conseil qui se trouve derrière la porte de chacun de nos magasins.

Twitter permet en effet à l’enseigne de toucher un nouveau public, initialement pas forcément enclin à passer la porte du magasin

Le défi du digital, c’est l’instantané, mais cela permet aussi de venir chercher des gens qui n’osent pas toujours rentrer chez nous. Plus facile que le téléphone, sur Twitter les barrières tombent plus facilement.

Disponible depuis cet été, ce nouveau service de Question/Réponse est accessible du lundi au vendredi de 9h30 à 19h. L’enseigne, qui compte aujourd’hui près de 500 points de vente en France, se fixe l’objectif d’atteindre 8 000 followers d’ici la fin 2014.

@DisMoiNicolas montre que chaque enseigne/marque peut trouver sa place sur le site de micro-blogging à la condition d’y respecter les codes et d’avoir un peu d’imagination. Si en plus ça permet de renforcer son positionnement et d’apporter un service à ses prospects/clients…. C’est tout gagné !




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Sandrine

    On a testé aujourd’hui, c’est bien en temps réel, maintenant il ne reste plus qu’à passer en boutique pour voir si le cyber sommelier sur Twitter est de bons conseils !


Laisser un commentaire