240 nouvelles rédigées pour l’opération « Tout un roman » de Caprice des Dieux

10635878_10152259033571682_1733983352777691007_n

Souvenez-vous, nous vous parlions en mai dernier de l’opération « Caprice en fait tout un roman », durant laquelle la marque de fromage proposait à ses fans d’écrire une nouvelle sur le thème du caprice.

Un challenge complexe, que seuls 240 fans (sur le million que compte la page Facebook de la marque) ont osé relever.

Deux gagnantes ont été choisies par les 3 jurys : Caprice des Dieux, le Journal des femmes, partenaire de l’opération, et Eliette Abécassis, auteure de romans féminins, pour leurs écrits « Ivresse sucrée » et « Caprice Londonien » . D’après le magazine féminin en ligne, qui publie les deux nouvelles, celles-ci offrent au lecteur « une parenthèse de plaisir, un pur moment de détente et de volupté. » Pour leur créativité, les deux heureuses gagnantes ont remporté une rencontre avec la romancière à l’occasion de la remise des prix, ainsi qu’un weekend à Dublin.

10686862_10152248879191682_6061528856609090893_n

Bien que Caprice des Dieux évoque « un vrai succès » pour cette première édition, on peut toutefois se questionner sur son intérêt pour la marque. En effet, si l’on peut relever son originalité face aux multiples jeux et quizz habituels, ce concours est un tel défi qu’il n’a finalement intéressé que peu de consommateurs, et son retour sur investissement direct semble difficile à établir. Réelle opération marketing visant à créer du lien avec les consommateurs ou simple caprice ? Nous le saurons avec une (éventuelle) seconde édition.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre