Robbie Williams carbure au Café Royal

Robbie Williams carbure au Café Royal.

Tremblement de terre dans le marché fructueux des dosettes de café. Café Royal célébrait ce lundi son arrivée en France. Et la marque de café suisse s’appuie sur un ambassadeur de choc en la personne de Robbie Williams. Georges n’a qu’à bien se tenir…

Il y a quelques jours débarquait sur nos écrans une publicité héroïque, mettant en avant un mystérieux espion, s’extirpant d’un rideau de feu. Un spot signé d’une nouvelle marque inconnue en France : Café Royal.

La marque, détenue par le groupe coopératif Migros, lance ainsi une opération de communication de grande envergure pour accompagner son arrivée sur le marché français. Avec un argument de choc : la compatibilité totale avec les machines de la marque Nespresso.

9 références compatibles dès le lancement

D’après l’Autorité de la Concurrence, 73% des machines vendues en France sont des machines Nespresso et 85% des capsules compatibles vendues sont de marque Nespresso. Soit un marché d’1,3 milliard d’euros en 2013. Face au géant Nestlé, les capsules compatibles se sont multipliées ces dernières années : Maison du Café, Carte Noire ou encore Ethical Coffee Company. Café Royal, déjà présent sur les marchés suisses et autrichiens, se présente en nouveau challenger et frappe fort avec un assortiment important dès son lancement, pour une promesse de choix et de qualité.

Ce sont ainsi pas moins de neuf références qui ont pris place dans les linéaires depuis la rentrée : Ristretto, Espresso, Espresso Forte, Lungo, Lungo Classico, Lungo Forte, Decaffeinato, pour les Classiques et Vanilla et Caramel pour les Aromatisés. C’est sans compter sur une gamme Pures Origines, des éditions limitées et une gamme de thé qui devraient rapidement faire leur apparition pour animer les linéaires de la marque. Un élargissement serait même prévu dès 2015 sur le segment du grain et du prêt-à-boire pour une marque qui ne cache définitivement pas ses ambitions.

La copie jusqu’à l’égérie

En chassant sur le territoire de Nespresso, le nouvel arrivant espère bien se tailler sa part du gâteau. Et même si cela doit aller jusqu’à copier la stratégie de communication de Nestlé.

En la personne du chanteur britannique Robbie Williams, Café Royal dégaine un Clooney version british, décrété « agent secret au service du bon goût ». De quoi rivaliser avec le récent tandem Jean Dujardin et Georges Clooney, mis en scène dans la dernière campagne Nespresso.

Robbie contre Georges. « What Else ? » contre « Royal, Café Royal ». Un combat entre gentlemen qui s’annonce corsé, dont seul le consommateur a la clef.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre