Hypers et supers parmi les moins concernés par la démarque inconnue #2

VOl2

Après une analyse macro de la démarque inconnue en France et dans le monde ( (Cf. Moins de vol dans la distribution en France en 2013), le chapitre deux de notre dossier se concentre sur les circuits de distribution.

Marketing PGC c’est procuré le rapport complet de l’étude commanditée par Checkpoint pour la 13e édition de l’analyse des vols et disparitions douteuses de la distribution mondiale.

On y découvre notamment que les vols ont baissé en 2013, mais aussi que les hypers et supers s’en sortent plutôt bien. Les hypers parviennent à ne perdre que moins d’1% de leur CA, lorsque les supers en perdent 1,12 %. Pour rappel, le taux de démarque moyen, tout type de magasin confondu en Europe est de 1,13 % (en baisse de 0,14 points).

 

Le baromètre permet enfin de déterminer les sources de la démarque inconnue par type de magasin. Pour rappel, à l’échelle de la France, le vol par les employés malhonnête représente environ 17 % de la démarque. De même pour les pertes administratives. Le vol à l’étalage compte pour plus de 58 % et la fraude des fournisseurs les 8 % restants.

Raisons de la démarque inconnue en Europe

Hypers et supers pâtissent en proportion moins des vols à l'étalage que la moyenne de  la distribution.

Hypers et supers pâtissent en proportion moins des vols à l’étalage que la moyenne de la distribution.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre