Biscuit Saga : Milka se met à l’advergame mobile

Milka Biscuit Saga

Après avoir superbement réussi le lancement d’une gamme de biscuits et de gâteaux éponymes, Milka fait vivre ses nouveaux produits sur nos mobiles. Une application de divertissement est effectivement téléchargeable gratuitement sur smartphones et tablettes : Milka Biscuit Saga. La vache violette se prête ainsi à l’advergame : la pratique du jeu publicitaire destiné à promouvoir l’image d’une marque.

Développée par Brand Station, le principe de cette application est simple : 9 jeux d’arcades y sont revisités et chose inédite, il est possible d’y jouer à plusieurs, en mode multijoueur ! Il s’agit en effet de la première application permettant de connecter de 2 à 9 terminaux entre eux, donnant alors vie à un écran de jeu unique. Milka s’offre ainsi l’exclusivité d’une innovation technologique.

Les joueurs ont aussi la possibilité de créer leur Milka’vatar, et de nombreux lots et bons de réduction sont à gagner. Et la vache violette compte bien le faire savoir en s’offrant une vitrine média sur TF1 : tous les soirs, du 2 au 9 février, les héros de la série « Nos Chers Voisins » s’exerceront à Biscuit Saga le temps d’un spot TV.

Avec cette application, la marque du groupe Mondeléz espère faire jouer la France avec ses célèbres biscuits, mais pas que : Milka s’aventure sur le terrain de l’advergame mobile.

L’advergame, c’est quoi ?

Un advergame – combinaison d’advertisement (publicité) et de game (jeu) – est un jeu dont l’objectif principal est de promouvoir l’image d’une marque. Sensiblement différent, ce média de communication offre la possibilité de toucher le consommateur dans un contexte ludique et de développer ainsi une véritable expérience, émotionnelle.

 La marque Milka Biscuits souhaite avec cette prise de parole continuer à nourrir le lien émotionnel fort que les consommateurs ont développé avec elle. 
Julien Humbert, Senior Brand Manager Milka Biscuits

La marque qui développe un advergame espère ainsi tisser un lien étroit avec son consommateur, au-delà de l’acte d’achat. L’advergame a cet avantage d’offrir un territoire d’expression vaste et une prise de parole contrôlée : tous les symboles et les valeurs qui constituent la plateforme de la marque y sont représentés et savamment orchestrés.

3 finalités majeures pour la marque :

  • Développer sa notoriété, en améliorant la mémorisation et multipliant les occasions de contact,
  • Augmenter l’acte d’achat, en distillant des bons de réductions,
  • Recruter de nouveaux clients, en touchant un public dont le but premier est le jeu.

Un pari déjà relevé par plusieurs marques

Avec l’avènement des smartphones et du social média, les grandes marques alimentaires mettent un point d’honneur à accompagner la mutation du consommateur que représente la digitalisation. Dans cette logique, les advergames se sont multipliés ces derniers temps sur les plateformes de téléchargement.

Des grandes marques, comme Nestlé ou Coca-Cola, ont déjà leur advergame.

Des grandes marques, comme Nestlé ou Coca-Cola, ont déjà leur advergame.

Mondeléz n’en est pas à son coup d’essai avec Milka Biscuit Saga : Granola bénéficie déjà de son jeu d’arcade, Grano’Vore.

Nestlé Bébé, participe à l’éveil des plus petits avec Apprendre en s’amusant avec BO. Ferrero développe de son côté la patte artistique des jeunes enfants, avec Les Petits créatifs par Kinder Chocolat.

Le rayon boissons n’est pas en reste. Orangina-Schweppes fait chanter les fruits avec Oasis Fruit Box, un jeu de karaoké délirant pour sa marque star ultra-intégrée au digital. Enfin Coca-Cola préfère plutôt lancer les fruits, avec Chelem Fanta Fruit.

Aujourd’hui, difficile d’estimer le succès de ce type d’applications, le nombre de téléchargements étant tenu secret. A chacun de se faire une idée, donc. A vos marques. Prêt… Jouez !




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre