Intermarché fait un pas de plus vers la mobilité

Scan-Libre-Service

Intermarché teste depuis le 27 janvier, dans un point de vente pilote, une application pour smartphone utilisant la technologie NFC pour faciliter l’expérience d’achat de ses clients.

Les détenteurs de la carte de fidélité de ce Intermarché Express d’Issy-Les-Moulineaux (92) peuvent télécharger l’application Scan-libre service (disponible sur Apple store et Google Play). Après avoir scanné le QR code présent à l’entrée du magasin, les clients pourront enregistrer et suivre leurs achats sur leur smartphone simplement en approchant leur mobile de l’étiquette du produit qu’ils viennent de mettre dans leur panier. Cette expérience est rendue possible à l’aide de la technologie NFC (Near Field Communication) ainsi que par l’expertise de BudgetBox et de la Stime (la filiale informatique du Groupement des Mousquetaires).

Le parcours du client sera également agrémenté d’agréables surprises. Des promotions ciblées en fonction de ses achats ou de sa localisation lui seront proposées sur son smartphone.

Dans le magasin de Thierry Cotillard, adhérent directeur de l’offre alimentaire d’Intermarché, une caisse a été dédiée aux clients du service Scan Libre-Service afin de leur assurer un gain de temps. Ils n’ont plus besoin de sortir leurs produits du panier, à moins d’être contrôler, ce qui, comme dans le cas du self-scanning traditionnel, devrait arriver occasionnellement.

La technique du self-scanning n’est en effet pas nouvelle. Elle est aujourd’hui possible grâce aux scannettes du magasin ou via l’appareil photo des smartphones qui permet de scanner le code barre des produits. L’usage de la NFC est cependant inédit. Elle permet de gagner en réactivité par rapport au scan des codes-barres, très lent avec les appareils photo des smartphones, mais également de conserver son historique d’achat, ce qui n’est pas possible lorsqu’on utilise la scannette du magasin. L’application d’Intermarché est également adapté aux smartphones non équipés de la technologie NFC. Dans ce cas, elle ne propose alors rien de plus que ce que fait déjà Carrefour par exemple, avec le Scan’Phone (Cf J’ai testé le Scan Phone de Carrefour Market).

Cette initiative des Mousquetaires n’est pas sans rappeler celle de Carrefour, dans son hyper de Villeneuve-La-Garenne (92) (Cf. La nouvelle Vitrine de Carrefour à Villeneuve-la-Garenne). Dans ce magasin, l’enseigne leader en France a utilisé la technologie NFC comme appui GPS afin d’aider le client à trouver plus rapidement ses produits et organiser ses courses en fonction de sa liste. L’application, développée exclusivement pour ce magasin, est un demi-fiasco. Plus de 1000 personnes l’ont téléchargé mais très peu l’utilisent.

Dans le cas de ce Intermarché urbain, une problématique risque de se présenter au magasin. Certains rayons, riches en assortiment et pauvres en mètres linéaires, accordent peu de facing aux références ce qui implique parfois que les étiquettes soient implantées aux coudes à coudes. La source d’erreur, intentionnelles ou non est donc importante.

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre