Prince de LU à la conquête de nouveaux horizons

prince

Film d’animation, jeu sur mobile, bande dessinée mais aussi nouveauté majeure sur le rayon pâtisserie élaborée… Prince de LU sort l’armada pour conserver sa place de marque star du goûter et conquérir de nouveaux clients.

Le 13 avril dernier, la marque du groupe Mondelez a dévoilé un chapitre inédit de sa nouvelle stratégie d’image, avec la campagne « A la poursuite du Trésor perdu ! ».

Princeland, véritable plateforme de brand content

En 2013, Prince frappait un grand coup en dévoilant Princeland, nouvel univers de la marque créé de toutes pièces avec l’agence Ogilvy & Mather. Dans ce royaume « médieval-contemporain », Prince et 6 apprentis-prince combattent le méchant Mégalo Moustachio qui n’a qu’une envie : percer le secret de fabrication des célèbres biscuits.

Fort du succès de la première campagne, Prince ouvre cette année un nouveau chapitre en diffusant sur Youtube un épisode inédit des aventures de son personnage iconique.

3 minutes 20 de film au bout desquelles Prince et ses acolytes nous appellent à la rescousse dans leur combat face à Moustachio. Comment ? La marque s’est tout simplement adjoint les services du Studio Moonbots pour développer un jeu vidéo disponible sur iOS, Androïd et PC. Nos petits héros peuvent alors participer, à leur manière, à la reconquête du trésor perdu de Princeland. Mais pas plus de 15 min ! Le jeu s’arrête en effet automatiquement au bout de ce délai, invitant l’utilisateur à se défouler « pour de vrai ». A la clé pour les plus performants : des centaines de cadeaux Prince et un week-end d’aventure à… Princeland !

Ce dispositif digital sera relayé en linéaire via la distribution de 2 millions d’exemplaires de bande dessinée dans les paquets de biscuits.

Avec cet univers ultra-travaillé façon Pixar, la marque modernise son image et invite les jeunes consommateurs européens à s’évader dans un territoire infini d’histoires. En multipliant les personnages, la plateforme offre aux enfants la possibilité de s’identifier au caractère qui leur ressemble le plus. C’est aussi l’occasion de véhiculer les « principes chevaleresques » historiques de Prince : le courage, la courtoisie ou encore l’agilité.

Finalement, au-delà du pitch somme-toute assez simpliste, Princeland est l’aboutissement parfait d’un monde fictif où storytelling et valeurs de marques seraient rois. Pour autant, à l’image de son héros plein d’audace, la marque du groupe Mondelez n’en oublie pas l’innovation produit, arme de prédilection pour partir à la conquête de nouveaux clients.

Goûter Moelleux, le premier pas de Prince dans le rayon Pâtisserie

A partir du 30 avril prochain, Prince casse ses codes historiques et réinvente son célèbre biscuit avec Goûter Moelleux. En associant un biscuit à la texture moelleuse et un fourrage fondant enrichi en pépites de chocolat, la marque travaille un produit inédit dans sa gamme et tente de s’implanter dans le rayon très convoité de la pâtisserie élaborée. Une nouveauté qui n’est pas sans rappeler les Tronches de Cake St-Michel

prince-gateau-moelleux

Goûter Moelleux sera vendu dans un pack fraîcheur refermable.

Goûter Moelleux sera vendu par 6 dans un pack fraicheur à l’ouverture et à la fermeture faciles. Avec un prix maximum conseillé de 1,90€, Prince se positionne dans une fourchette plutôt haute par rapport à ses concurrents.

Alors, les irréductibles se laisseront-ils séduire ? Les clients historiques troqueront-ils le biscuit sec pour sa version moelleuse ? Affaire à suivre. C’est en tout cas pleine de dynamisme que la marque entame les prochains mois !




Laisser un commentaire

*