Au petit jeu des alliances, qui sera le grand gagnant des parts de marché ?

part-gateau-bandeau

Ces derniers mois ont été marqués dans la grande distribution par des regroupements – plus ou moins approfondis – entre les principales enseignes. Carrefour s’est associé à Provera (la centrale d’achat de Cora et des Supermarchés Match), Intermarché et Casino se sont rapprochés et Auchan a conclu un quasi mariage avec Système U. Résultat : Leclerc, qui représente 19,9% des dépenses de produits de grande consommation des Français, ne figure même plus sur le podium dans ce nouveau paysage, d’après les chiffres 2014 de Kantar Worldpanel. C’est le groupe Intermarché-Casino qui prend la première place, avec une part de marché combinée de 25,9%.

Part de marché des alliances de distributeurs

Source : Kantar Worldpanel

Au total, les quatre grandes alliances et Leclerc captent 92,6% des achats PGC ! De quoi accroître encore la pression des distributeurs sur leurs fournisseurs.

Mais la simple addition des parts de marché actuelles ne suffit pas. Car le but de toutes ces alliances, c’est non seulement de bénéficier de prix plus bas, mais aussi de complémentarités de clientèle. A ce compte-là, c’est l’alliance Carrefour-Cora qui présente le meilleur profil, du fait de la forte régionalisation des magasins Cora, principalement localisés dans le Nord-Est. Seuls 23% des clients Carrefour fréquentent aussi Cora ou Match. A l’inverse, 60% des clients Casino ou Intermarché fréquentent déjà les enseignes de l’autre.

Complémentarité des enseignes

Source : Kantar Worldpanel




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre