Les petites bêtises du marketing

Echec-Marketing

Catherine Heurtebise, journaliste spécialiste en marketing et communication nous propose dans son dernier livre un recueil des gros échecs et petites bêtises en marketing.

66 cas sont recensés. Parmi eux, des hommes politiques, concessions automobiles, enseignes de prêt à porter, chaînes de restauration, etc. et bien sûr, bon nombre de marques de grande consommation. Ainsi, le cas du parfum Bic, notre invité du mois dans Un mois une marque souvent pris en exemple pour les échecs les plus marquants, côtoie Carambar et sa blague malvenue du « chou marreur », ou l’échec commercial Essensis de Danone. Et bien d’autres marques alimentaires : Milka, Kronenbourg, Orangina, Nutella, etc. L’univers DPH est aussi représenté avec Axe, Dove, L’Oréal, Nana.

L’approche est très efficace. Chaque cas est traité en une page environ. Vous pourrez donc le lire d’une traite en deux heures lors de vos prochaines vacances, ou parcourir quelques expériences entre deux trains ou deux bus, sans avoir peur de perdre le fil de l’histoire.

Le livre est disponible depuis le 21 mai 2015, pour moins de 20 €. Il n’est pas sans rappeler celui de Matt Haig, publié en 2011. Un ouvrage qui recense une centaine d’échecs commerciaux.




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Ouvrir Un Compte En Ligne

    Merci pour cette recommandation, je vais tâcher de me le procurer

    Charles-Edouard


Laisser un commentaire

*