La proximité sauve la croissance de la distribution

Bandeau-carrefour-express

Si les hypers et supermarchés pèsent encore 78% du chiffre d’affaires des PGC et produits frais, ils ne contribuent plus que faiblement à sa progression (+1,1% en juin 2015).

Les deux vrais relais de croissance sont désormais le Drive et la proximité, qui représentent respectivement 41% et 33% de cette progression, selon une récente étude Nielsen. « Les supérettes et magasins de proximité connaissent un véritable dynamisme avec une progression annuelle de +6,3% », témoigne Vincent Cornu, directeur distribution chez Nielsen France.

Source : Nielsen

Source : Nielsen

Pour autant, il ne s’agit pas d’un engouement soudain des consommateurs pour les petits formats, mais d’un effet… purement mécanique. Car cette croissance est presque exclusivement due à la densification du réseau de magasin. Carrefour Express a par exemple gagné 70 magasins (dont des reconversions de Dia), Casino Shop 167 magasins et Leader Price Express 311 magasins. Auchan s’est également lancé récemment avec A2Pas. Plusieurs concepts ont été dépoussiérés, avec un code couleur plus contemporain, un rayon snacking, des services de proximité (coin repas, relais colis, retrait de commandes …). A cela il faut aussi ajouter que les nouvelles implantations concernent surtout les grandes villes (Paris, Lyon…), où le pouvoir d’achat est plus élevé que la moyenne.

« Une fois le réseau densifié, l’enjeu-clé pour les enseignes est donc bien de faire progresser la rentabilité au magasin », avertit Vincent Cornu, qui avance quelques pistes : création de services additionnels, horaires d’ouverture élargis ou adaptation de l’offre au profil du consommateur local. Bref, il ne suffit pas d’être « proche » géographiquement pour être « proche » de ses clients.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre