Le marché de la PLV en bonne santé (sponso)

Banniere-PLV

Pour des opérations de street marketing, des campagnes de communication, un îlot promotionnel ou un pop store; en carton, métal ou textile, de nombreuses solutions de publicité sur le lieu de vente existent. De part sa capacité d’innovation, le marché de la PLV sait rester dynamique dans un contexte plutôt morose pour la publicité en général.

1,3 milliard d’euros en 2018

D’après une étude Xerfi, le marché représenterait 1,15 milliard d’euros en France en 2014, en croissance de + 1%. L’analyse, révèle que l’avenir de cette technique de promotion est favorable au point d’atteindre les 1,3 milliard d’euros d’ici 2018, soit un taux de croissance annuel moyen de +2,5 % sur les deux prochaines années. A ce moment, la PLV devrait représenter 4,6 % du marché de la publicité traditionnelle.

Parmi les récentes évolutions du marché, vecteur de croissance : la digitalisation. A l’aide des technologies telles que la reconnaissance visuelle ou la RFID, l’heure sera rapidement à la personnalisation. Pourtant, les fabricants poursuivent leurs efforts sur le développement de nouveaux concepts et matériaux sur les basiques. C’est le cas du tissu tendu cadre aluminium. Développé depuis plusieurs années, ce type de communication rencontre un essor significatif depuis deux ans. Les annonceurs ont perçu l’intérêt de cette PLV très facile à monter. »La technique est tellement simple, qu’il suffit de cinq minutes pour installer une affiche de 2m par 3 par exemple, précise Meyer Obadia, dirigeant de PLV Expo. Cette étape se fait d’ailleurs sans l’intervention de poseur mais par les clients directement. »

Le tissu tendu sur cadre aluminium rencontre un vif succès auprès des annonceurs ces dernières années.

Le tissu tendu sur cadre aluminium rencontre un vif succès auprès des annonceurs ces dernières années

L’entreprise francilienne, spécialisée sur les solutions autoportantes, fournisseur des enseignes, marques et leurs agences de communication, propose une large gamme de solutions, de la bâche à la PLV carton, en passant par celle gonflable. Pour chaque, la PME a fait le pari de la production française à tout le niveau. De la conception à la production en passant par l’impression, les différents types de publicité sur le lieu de vente proposés sont élaborés sur le territoire national. Sa gamme se compose d’article recyclable, parfois même élaboré à partir de matériaux naturel comme du bambou, et imprimés à l’aide de colorants non polluants.

Innovants, adaptables et respectueux de l’environnement, les opérateurs français ont des atouts à faire valoir face à une concurrence asiatique bon marché qui rafle une bonne part du marché. Pourtant à la différence des enseignes ou produits qu’ils aident à promouvoir, les opérateurs du marché de la PLV peuvent difficilement crier leur origine France, argument qui fait vendre dans les rayons des grandes surfaces depuis près de cinq déjà. Aux annonceurs de prendre, envers leurs fournisseurs, les engagements qu’ils réclament à leurs propres clients.

(article sponsorisé)




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre