Carte Noire voit double pour lutter contre le cancer du sein

Fraîchement passé aux mains de Lavazza (Cf. cet article), Carte Noire s’engage auprès de l‘association « Cancer du sein, parlons en! »Depuis 22 ans, celle-ci invite les femmes a se faire dépister pour diagnostiquer le plus tôt possible le cancer du sein et faciliter son traitement. Désormais, elle peut compter sur le soutien de la marque leader sur le café à deux titres.

Avec son agence BetC, Carte Noire lance pour octobre rose une opération de communication essentiellement digitale. La campagne vidéo #AuNomDesSeins met en scène une douzaine de femmes, célébrités ou bloggueuses, pour sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. Parmi elles : Chantal Thomass, Inès Melia, Sigrid Bouaziz, Micky Green, Ina Modja, Yelle, Virginie de Clausade, Kenza (de La Revue de Kenza), Pauline (du blog Fashion Blog), Violette (du blog Sois belle et Parle), et Margot (du blog You Make Fashion), ainsi que la mannequin Caidy Huan.

Alternant les surnoms communs donnés à la poitrine féminine, la vidéo clôture sur « Nos seins sont ce qu’ils sont, mais au moins ils ont un nom. N’attendez pas pour vous faire dépister. Détectés à temps, 90% des cancers du sein se soignent. ».

Ce dispositif vise un objectif viral, pour l’association uniquement car la marque se fait discrète et n’apparaît qu’à la fin du clip. La campagne et invite les internautes à nommer à leur tour leurs seins.

Monoprix remet 80 000 €

CarteNoire_visuel_2015-x-300Le soutien de l’ancienne marque de Mondelez ne repose pas seulement sur cette vidéo. A partir du 1er octobre et pendant un mois, le bocal de 100 g de café soluble Carte Noire l’Instant Classic adoptera le ruban rose dans six enseignes sur dix. Chaque pot collector acheté engagera l’enseigne à verser 1 euro à l’association. D’autres acteurs de la grande consommation sont impliqués, dont Kusmi Tea pour la première fois, Evian, Philips, etc. mais aussi beaucoup de marques de cosmétique, avec des mécaniques différentes.

Depuis 2015, Monoprix figure également parmi les partenaires. L’enseigne a remis à l’occasion de la journée de la femme, en mars, un chèque de 80 000 euros au nom des 13 000 femmes qui travaillent chez elle. Un montant avoisinant celui remis par Cora depuis cinq ans. Cette année encore, du 21 au 31 octobre, le distributeur et ses fournisseurs, s’engagent à reverser 2,50 € à l’association pour la vente d’un soutien-gorge. Une petite vingtaine de marques se sont prêtées au jeu, dont celles de Cora.

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre