Les Français et le fromage : une histoire d’amour ?

Plateau-fromages

Les Français sont-ils les plus gros mangeurs de fromage ?
A l’occasion du Cheese day qui aura lieu le lundi 25 janvier 2016, Ipsos a réalisé une étude* afin de déterminer si cette réputation était méritée. Sont-ils plutôt fromage ou dessert ? Un repas sans fromage, est-ce envisageable ? Peuvent-ils vivre sans fromage ? Quelles sont pour eux les trois spécialités françaises dont ils ne pourraient pas se passer ?

Un repas sans fromage est-il un bon repas ?

61% des Français apprécient de finir leurs repas par un dessert sucré mais malgré tout, à choisir, 39% d’entre eux préfèrent finir leur repas par… du fromage ! C’est même le cas de 44% des hommes et de 45% des plus de 60 ans. Les Parisiens sont eux aussi plus fromage que leurs compatriotes de Province (44% d’entre eux le préfèrent au dessert).

Un repas sans fromage est envisageable… mais triste, pour 47% d’entre eux, et même inimaginable pour 9%. Enfin, pour 18% c’est raisonnable et seulement 25% affirment que ce n’est pas un souci.

Une vie sans fromage ?

–  Seuls 16% des Français annoncent pouvoir se passer de fromage sans aucun problème. A l’inverse,  68% d’entre eux pourraient y renoncer mais avec difficulté tandis que 16% affirment même qu’ils ne pourraient pas s’en passer du tout.
Et, contrairement aux idées reçues, ce sont les jeunes qui l’apprécient le plus : 21% des moins de 35 ans ne pourraient pas vivre sans.

– Ainsi, si les Français ne devaient conserver que 3 spécialités, ils éliraient de loin le pain (67%), le fromage (56%) et le vin (45%).
Un trio en accord avec notre réputation !

Sondage-Cheeseday-2015

* Etude Ipsos réalisée sur Internet du 18 au 24 novembre 2015 auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus. 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*