L’opération Saint Valentin de Tesco tourne mal

Concombre-Saint-Valentin

Oups. Outre-Manche, le distributeur leader Tesco a essuyé une petite déconvenue sur son opération Saint Valentin. L’entourloupe a été décelée par l’Huffington Post au début du mois. Partant d’une bonne intention, le distributeur à signaler d’une étiquette « Ideal for Valentin’s » (Idéal pour la Saint Valentin) les produits qui lui semblait être des bonnes idées de cadeaux à offrir pour la fête des amoureux. Au programme des fleurs, des chocolats, etc. Jusqu’ici rien de surprenant. C’était sans compter sur la créativité sans limite de ses clients qui ont pris la liberté de déplacer ces étiquettes sur des produits moins communs. Parmi eux : concombres, lubrifiants, et crèmes chantilly.

Très vite l’initiative est partagée sur le groupe Facebook Shit London suivi par plus de 40 000 personnes ainsi que sur Twitter et Instagram.

La réaction des internautes a été plutôt positive, attribuant pour certains l’initiative au distributeur sans pour autant le lui reprocher. Les anglais sont décidément moins puritains que les américains.

Dans une autre mesure en octobre dernier, et outre-atlantique cette fois, le système audio de plusieurs Target avait été piraté pour diffuser des bandes sont de films pornographiques alors que le magasin était ouvert à la clientèle (Lire Annonces pronographiques chez Target). L’enseigne avait fait face à de nombreuses plaintes de clients outrés.

FACEBOOK SPENCER WILLIAM LE GRYS/SHIT LONDON

FACEBOOK SPENCER WILLIAM LE GRYS/SHIT LONDON

FACEBOOK SCOTT ROBSON/SHIT LONDON

FACEBOOK JOE MAYATT/SHIT LONDON




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*