Conjoncture des PGC à P2 2016 – Parts de marché

Allée-course

Kantar Worldpanel fait le point sur les parts de marché des enseignes alimentaires pour la seconde période de 2016 (du 25 janvier au 21 février 2016). Les quatre semaines se closent avec une croissance du chiffre d’affaires des PGC à +0,5 % par rapport à l ‘année dernière, légèrement inférieure aux périodes fastes précédentes.

Leclerc sort une fois encore grand gagnant, avec une part de marché en croissance de près de 0,9 point, à 20,6%. L’indépendant enregistre sa huitième période de croissance consécutive, grâce à un investissement sur sa part de voix prospectus qui lui permet de recruter de nouveaux clients.

Toujours en seconde position au regard des gains de part de marché, Lidl continue de récolter le fruit de son repositionnement. Avec 0,3 point de part de marché gagnés par rapport à sa performance 12 mois auparavant, Lidl accapare 5,1% des ventes. L’ex-hard discount (récemment rebaptisé Enseigne à dominante marque propre (EDMP) après quelques mois de lobbying, lire Ne m’appelez plus hard discount) surperforme sur un circuit en perte de vitesse. Les hard discounters enregistrent des performances très variables suivants les enseignes mais perdent dans l’ensemble 0,5 point (à 11,2 % de part de marché).

Au sein du groupe Casino, le discount se porte bien. Leader Price enregistre une timide progression de 0,1 point (à 2,7 %) grâce à du recrutement. L’enseigne d’hyper du groupe, Géant Casino, réalise le même gain pour la même part de vente. Le distributeur stéphanois gagne au total 0,1 point de part de marché pour 11,9% des ventes.

5,6% des achats de PGC via Internet

Dernier distributeur à voir l’indicateur au vert, Système U se maintient tout juste à l’équilibre avec 10,1 % des ventes, ses clients fidèles ayant accru leurs dépenses. Absent de l’analyse du panéliste, Auchan, Intermarché, Cora et Carrefour sont les perdants de la période.

Enfin, avec 5,6% des achats de produit de grande consommation, Internet capte 0,6 point de part de marché par rapport à l’année précédente. 4,2 millions de foyers ont acheté via ce canal au cours des 12 dernières semaines, soit un taux de pénétration de 15 %. Pour eux, le e-commerce représente un tiers de leur approvisionnement en PGC.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre