Conjoncture des PGC à P3 2016 – Parts de marché

Allée-course

Premier recul depuis plus d’un an. Kantar Worldpanel révèle une baisse de la consommation sur les quatre dernières semaines écoulées (du 22 février au 22 mars). Les ventes des produits de grande consommation et de frais libre-service ont accusé un recul de 0,3 % par rapport à l’année dernière. Depuis fin 2014, la consommation avait réussi à se maintenir dans le positif. Pourtant, dès la deuxième période de 2016, le panéliste avait pointé du doigt une croissance inférieure à celle des périodes précédentes (lire Conjoncture des PGC à P2 2016). Côté moral, les Français sont peu enclins aux achats. Deux tiers d’entre eux déclarent ne pas avoir envie de dépenser. C’est 13 points de plus qu’en fin d’année dernière.

Lidl au plus haut

Leclerc et Lidl restent, de loin, les gagnants de ces douze derniers mois. L’indépendant pointe à 20,3 % de part de marché, en croissance de 0,7 point. Une belle performance qu’il doit à des paniers moyens plus importants alors que le nombre de client reste stable. L’ex-hard discounter enregistre sa meilleure part de marché à 5,4 % (+0,4 point). La plus haute jamais atteinte en France par Lidl. L’enseigne se hisse d’ailleurs à la première place des enseignes en part de voix plurimédia sur le mois de mars. Sa côte d’amour ne cesse de croître (+5,6 points par rapport à 2015).

Dans une moindre mesure, le groupe Casino continu de bien performer. Les hypers Géant gagnent 0,2 point à 2,7 % de part de marché. Leader Price détient désormais 2,6 % de part de marché (+0,1 point). Les deux enseignent progressent grâce à la fidélité croissante de leurs clients.

Les autres enseignes, non citée par Kantar Panélistes, perdent des parts de marché par rapport à mars 2015. Au regard du circuit, Internet accapare comme pour la période à 5,6 % des ventes (+0,4 point vs ses performances un an plus tôt). La proximité est elle aussi gagnante, à +0,2 point.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre