Conjoncture des PGC à P5 2016 – Parts de marché

Allée-course

Du mieux mais toujours en négatif. Pour la période du 20 avril au 17 mai (P5), Kantar Worldpanel annonce des ventes en valeur toujours en baisse pour les PGC, mais plus raisonnable qu’à la période précédente. La CA ne perd plus que 0,2 %, contre 1,3 % à P4.

Le drive capte toujours une part croissante des ventes, à 5,4 % (+0,6 point) qu’il dérobe en partie au circuit hypermarché (-0,2 points), aidé par la proximité (+0,1 pt).

Lidl est l’enseigne qui affiche la plus forte progression, même si le hard discount, on le sait, à plutôt du mal. L’enseigne Allemande qui se qualifie désormais d’enseigne à dominante marque propre (EDMP) recrute et fidélise. Elle détient aujourd’hui autant de part de marché que le drive, à +0,3 point.

Deuxième groupe de distribution avec la plus forte croissance en relatif, Géant Casino peut s’enorgueillir d’un gain de 0,1 point de part de marché sur chacun des circuits (HM, SM, et HD). Le stéphanois s’octroie 11,7 % des ventes.

Le leader, Leclerc, culmine à 20,8 % de part de marché et enregistre une croissance raisonnable de 0,1 point, mais pas aussi marquante que sa performance passée de 0,3 point (à P4).

Carrefour Market renoue avec la croissance

Absent depuis plusieurs périodes du communiqué de Kantar Worldpanel (indiquant de fait de mauvaises performances, car le panéliste ne donne désormais que les bonnes nouvelles), Carrefour Market renoue avec une croissance… timide. Sans révéler de part de marché et encore moins d’évolution, Kantar Worldpanel annonce un recrutement record de nouveaux foyers (+ 300 000) pour l’enseigne de supermarché du groupe Carrefour. Ce dernier étant, pour le coup, dans le rouge pour la période sur son format hyper.

Intermarché, Système U et Aldi sont annoncés stables, ce qui implique donc que Cora et Auchan (avec Carrefour hyper), sont les seuls grands distributeurs à la peine.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*