Paiement mobile : une révolution digitale engagée

apple-pay

Discrets jusqu’à présent dans le domaine des solutions de paiement via mobile, Carrefour et Auchan annoncent presque simultanément leurs offres de service de paiement par smartphone. Un enjeu capital dans la course à cette transformation digitale dans le but d’améliorer l’expérience consommateur.

Carrefour s’associe à Apple

Carrefour fait confiance au service Apple Pay, en accord avec Carrefour banque qui compte 2,5 millions de clients, pour amorcer sa nouvelle offre de paiement. L’outil du géant américain, qui a déjà séduit le Royaume Uni et la Chine, permettra aux détenteurs des différentes extensions de l’iPhone 6 et de l’Apple Watch de régler leurs achats sans contact ainsi que de cumuler les avantages offerts par leur programme de fidélité. Attendue pour l’été 2016, l’offre s’étendra au réseau de 3000 magasins participants incluant les magasins de proximité.

Si l’offre déployée se limite aux possesseurs d’un smartphone d’Apple et de la carte « PASS masterCard » de Carrefour Banque, l’enseigne teste en parallèle sa nouvelle application « Wa ! » qui s’adressera à tout propriétaire de smartphone quelle que soit sa banque. Développé en partenariat avec BNP Paribas, ce service permettra de réaliser des paiements dans l’ensemble des points de vente du groupe Carrefour mais aussi sur ses sites internet. Testé depuis 2015 dans deux magasins pilotes puis à l’échelle d’une dizaine de magasins, le lancement national devrait intervenir dès la rentrée 2016.

Auchan dans le capital de Fivory

Auchan France et sa filiale bancaire Oney Banque Accord entrent au capital de Fivory, la solution de paiement en ligne et de CRM développée par le Crédit Mutuel – CIC. L’objectif est d’offrir à ses clients une alternFivoryative de paiement via leurs smartphones sans distinction d’appareil, ni de banque ou d’opérateur téléphonique. L’outil sera testé dans les hypermarchés dès Novembre 2016 pour un lancement sur l’ensemble des circuits de distribution d’Auchan Retail France au printemps 2017. Contrairement à Apple Pay, l’application Fivory à l’avantage d’offrir la possibilité d’utiliser les bons de réduction et avantages cumulés.

Si du côté de Carrefour, l’outil sera exclusivement utilisé dans les points de vente du distributeur, Auchan sera ravi si les autres enseignes de la GMS rejoignent la solution proposée par Fivory dans le but de créer une solution universelle regroupant le plus large réseau de commerçants possible.

Les enjeux pour le secteur

L’enjeu premier sera de convaincre le consommateur de muter vers un paiement mobile sans contact. Même si les développeurs assurent l’entière sécurité du processus, notamment via la reconnaissance digitale du capteur Touch ID pendant Touch-IDle paiement pour Apple Play ou la saisie d’un code pour Fivory, les français restent encore frileux à la complète digitalisation de l’acte de paiement. Pour preuve cette étudie de Deloitte publiée le 19 Novembre 2015, qui révèle que seulement 8% des détenteurs de smartphones interrogés ont utilisés leur mobile pour payer en magasin. Plus inquiétant, parmi ce qui n’ont jamais essayé, 59% n’ont aucunement l’intention de tenter l’expérience. Néanmoins, les comportements évoluent puisque les paiements par carte sans contact ont généré près de 110 millions d’euros en 2015 selon Visa Europe France.

Au-delà de la simplicité de paiement, l’autre enjeu de taille sera la complète digitalisation de la relation client. Toutes les données collectées et le regroupement des cartes de fidélités dans un seul outil permettront aux enseignes de mieux cibler les besoins de leurs consommateurs. Ainsi, les programmes de fidélité et les offres commerciales seront plus aboutis en termes de personnalisation avec des bons de réduction et des promotions adaptées à chaque client.

Une nouvelle habitude de paiement à prendre pour le consommateur aussi simple que passer un coup de téléphone.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*