Conjoncture des PGC à P7 2016 – Parts de marché

Allée-course

Leclerc, Lidl et Casino, le trio qui continue de progresser, dans un contexte de décroissance de la consommation de produits de grande consommation confirmée depuis plusieurs mois. D’après le rapport de Kantar Worldpanel pour la période 7 (du 16/06 au 10/07), les ventes en valeur ont chuté de 1,2 %, soit une évolution cumulée depuis le début de l’année dans le négatif (- 0,1%) mais un cumul annuel mobile qui reste en positif (+0,6 %).

Leclerc conserve sa place de grand gagnant avec une part de marché qui passe de 20,4 à 20,8 % en un an (soit +0,6 point). L’enseigne parvient encore à recruter de nouveaux consommateurs (+ 208 000) et fidélise. L’indépendant est suivi par Lidl en termes de progression (à + 0,3 point), aidé par un recrutement important (317 000 nouveaux clients), fruit d’investissements publicitaires renforcés. Sa part de marché atteint 5,2 %. Enfin le groupe Casino peut compter sur la reprise de part de marché de ses supers et hypers. Chacun gagne 0,1 point. Le hard discount (Leader Price) le pénalisant, le groupe ne progresse que de 0,1 point, à 11,6 % de part de marché.

Part de marché des groupes de distribution en France à P7 2016 (rond) et P7 2015 (triangle).

Part de marché des groupes de distribution en France à P7 2016 (rond) et P7 2015 (triangle).

Carrefour-Leclerc, l’étau se resserre

Côté perdants, le groupe Carrefour accuse la plus forte baisse, de 0,5 point, mais reste leader à 0,2 point du challenger Leclerc.

Intermarché, Auchan, Système U,  et les enseignes du groupe Louis Delhaize sont toutes en berne de 0,1 point. Avec des parts de marché s’étalant de 14,4 % pour Intermarché, à 3,2 % pour Cora et S. Match réunis.
La part de la vente en ligne (en très grande partie représentée par le drive), reste stable par rapport à P6, mais en croissance de 0,5 point vs l’année dernière (+0,5 point). La proximité demeure l’autre circuit avec le vent en poupe (+0,4 point).




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*