Le groupe Bel en passe d’acquérir MOM

bel-mom

Fromages et desserts sur le même plateau. Les Fromageries BEL négocient actuellement avec le fond d’investissement LBO France pour l’acquisition d’une participation majoritaire dans le groupe MOM. Le leader mondial du fromage en portion (La Vache qui Rit, Babybel, Kiri, etc. ) prévoit de racheter les 65% détenus par LBO dans le capital de l’industriel des desserts distribués en épicerie.

Des synergies pour créer de la croissance

Ce projet de mariage vise à créer un acteur mondial majeur du snacking sain. Outre la complémentarité des gammes de produits, Bel Bénéficiera de l’implantation et de l’expérience aux Etats-Unis du groupe détenteur des marques de desserts Pom’potes, Materne et Mont Blanc qui y détient deux usines de production. Quant à MOM, qui a doublé son chiffre d’affaires depuis l’introduction de LBO à son capital en 2010, pour atteindre 362 millards d’euros en 2015, va ainsi passer un cap dans sa croissance pour devenir un leader mondial et profiter du rayonnement international et financier du groupe BEL.

Ainsi, Eric de Poncin, directeur délégué à la présidence du groupe BEL, affirme que « l’objectif est de développer des synergies pour créer de la croissance, et non des économies, notamment en Amérique du Nord« .

BEL indique pouvoir financer ce rachat sur ces fonds propres et par un léger crédit qui ne viendront pas affecter la stabilité financière du groupe. Les managers de MOM actuellement en place et qui détiennent 35% de parts dans la société resteront dans le nouvel ensemble et conserveront le management de l’entité.

Affecté par des facteurs externes liés aux taux de change et aux situations géopolitiques incertaines, le résultat semestriel du groupe BEL est en repli de 1,5% pour un chiffre d’affaires de 1,449 milliards d’euros. Ce rachat est donc une première étape pour BEL dont l’objectif ambitieux est d’atteindre les 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2025.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*