L’américain Amplify croque Tyrrells

tyrells

Tyrrells, célèbre pour ses chips premium au goût décalé, va être rachetée par le groupe Amplify Snack Brands, propriétaire de la marque SkinnyPop, pour une valeur de 360 millions d’euros (£300 millions). Le géant Américain, acteur majeur sur le secteur des snacks sains outre-Atlantique va débourser près de 330 millions d’euro (£278 millions) ainsi que 2,1 millions d’actions du groupe (pour une valeur de 30 millions d’euros) pour acquérir la « success story » anglaise. L’acquisition est attendue pour la fin septembre.

Investcorp triple son investissement en 3 ansskinnypoppopcorn

Crée en 2002, dans le Herefordshire à la frontière avec le Pays de Galles, Tyrrells qui commercialise aussi des popcorns (les poshcorns) avait été racheté par le fond d’investissement Investcorp en août 2013 pour 115 millions d’euros (£100 millions). Depuis,  la marque a doublé ses ventes et augmenté ses effectifs de 70%. La société anglaise a généré un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros sur les douze derniers mois.

Tom Ennis, PDG du groupe Amplify, assure qu’ «ensemble, Amplify et Tyrrells vont créer un acteur international majeur dans le secteur des snacks sains qui permettra de générer de la croissance économique et d’entrevoir un futur prospère »

Vers une dimension internationale

Cette acquisition permettra à Tyrrells de bénéficier de l’expérience et l’expertise d’Amplify sur les marchés nord-américains. Une vraie opportunité pour l’entreprise britannique qui réalise plus de 40% de son chiffre d’affaires au-delà des frontières de son marché domestique notamment en France, Allemagne et Suisse. «  Pour une petite affaire de fermiers, c’est une extraordinaire récompense de faire partie d’une grande compagnie américaine coté en bourse avec l’ambition de faire de Tyrrells une marque internationale » enchéri David Milner, PDG de Tyrrells. Il va, par la même occasion, devenir le président international du groupe Amplify.

Le créateur de la marque, fermier et producteur de pommes de terre avait vendu sa société en 2008 pour près de 46 millions d’euro afin de lancer sa propre distillery de Vodka. Il avait déclaré à l’époque, il est plus rentable de faire des chips que de vendre des pommes de terre aux enseignes de la grande distribution. Visionnaire.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*