Huit bonnes idées repérées au salon Equipmag pour un magasin au top

bandeau-equipmag

Le salon Equipmag s’est tenu à Paris du 12 au 14 septembre. Nous y avons repéré des trouvailles originales que les enseignes devraient adopter d’urgence.

Les produits en réalité augmentée

Envie de mettre en scène un produit de façon originale ? La start-up SmartPixels transforme n’importe quel objet en hologramme grâce la réalité augmentée et le mapping vidéo. Les clients des magasins Bouton Noir (groupe Auchan) peuvent ainsi profiter de cette technologie et visualiser leur chaussure sur-mesure en sélectionnant les couleurs et matières sur une borne tactile. « Il est possible d’intégrer des objets augmentés dans le magasin pour créer une animation surprenante ou animer des produits en fonction des présentoirs », explique la société. Plus sympa que l’animateur déguisé en bouteille d’Oasis géante.

La balance M-Class de Bizerba La balance « borne »

La balance M-Class de BizerbaEntre les choux-fleurs et les poires, difficile de trouver le bon endroit pour installer les balances des rayons libre-service. La nouvelle balance M-Class de Bizerba adopte un format « borne », ce qui permet de la positionner n’importe où dans le magasin, en îlot par exemple pour être facilement repérable par les clients. Petit plus : le plateau de pesage à rebord, qui évite de faire tomber les melons lorsqu’on les pose sur la balance. La M-Class a obtenu, début 2016, deux prix d’innovation, le «Top Retail Product» et le «Red Dot Design Award».

La signature olfactive

sevessenceL’odorat est un des cinq sens les moins sollicités dans un magasin. Dommage, car il offre un potentiel marketing très intéressant. Sevessence crée ainsi des « logos olfactifs » sur mesure, qui apporte « reconnaissance de la marque, fidélisation des clients et motivation des collaborateurs ». Le Forum des Halles à Paris, ou le centre commercial des 4 Temps à la Défense, l’ont déjà adopté. Le parfum peut être diffusé par brumisateur, ou pourquoi pas sur des petites cartes parfumées à distribuer aux clients, histoire de créer une piqure de rappel olfactive. A noter que tous les parfums sont réalisés à partir d’huiles essentielles naturelles.

La playlist musicale sur mesure

playlist-musiqueAprès l’odorat, l’ouïe ! Selon de nombreuses études marketing, l’environnement sonore influence la qualité perçue, les comportements d’achat ou même modifie la perception de la durée d’attente en caisse. Diffuser des chansons connues incite par exemple à acheter plus d’articles tandis qu’une musique à tempo lent augmente le temps passé en magasin. La start-up française Playlist4me propose aux enseignes des playlists musicales sur mesure, créées par algorithme selon un cahier des charges. L’abonnement démarre à 30 euros par mois selon le nombre de points de vente à équiper.

La cabine d’essayage intelligente

C’est bien connu de tous les as du marketing : plus la promotion est rapprochée de l’acte d’achat, plus elle est efficace. L’application Smart Fitting Room d’OSF Global Services propose ainsi de traquer le client… jusque dans la cabine d’essayage. Grâce à des puces RFID, elle identifie instantanément les vêtements que le client souhaite essayer, l’informe des promotions éventuelles (voir lui en propose de nouvelles), lui recommande d’autres articles associés et lui permet de les ajouter dans son panier ecommerce pour des achats ultérieurs. Le client peut même contacter, via l’appli, un vendeur pour lui demander une autre taille ou couleur.

Le chariot antivol

Gatekeeper Systems

Le nouveau sport à la mode dans la grande distribution, c’est le « vol à travers les caisses » : le fraudeur passe en force avec un chariot rempli à ras bord, ce qui occasionne des pertes importantes (400 euros à chaque passage en moyenne). « Des quantités incalculables de biens sont volées en les faisant simplement sortir par les portes des magasins », met en garde la société Gatekeeper Systems. Pour éviter ce genre de déconvenue, celle-ci a mis au point une solution radicale : les roues du chariot sont bloquées à distance dès qu’il franchit une certaine ligne et une alerte est déclenchée automatiquement.

pickingLe picking drive facile

Le drive, c’est chouette, mais la plupart des magasins s’appuient encore sur le « picking », où un employé doit repérer et aller chercher lui-même chaque produit de la liste du client dans le magasin physique. Long et fastidieux. SES-Imagotag permet d’identifier et de localiser rapidement les produits grâce au logiciel d’étiquettes de prix. Il propose ainsi au préparateur un parcours optimisé et suggère des remplacements en cas de rupture.

Le facing automatique

Un rayon peut sembler vide alors qu’il reste plusieurs produits relégués tout au fond de l’étagère, invisibles pour le client. L’entreprise Sitour a développé des tablettes équipées de rouleaux pour une gestion automatiques des facings : les produits s’avancent au fur et à mesure qu’ils sont piochés. « Notre solution Easyroller permet d’augmenter la visibilité des packagings, favorise les achats d’impulsion, permet de gagner de l’espace et améliore le taux de rotation des produits », assure la société. Un peu plus cher qu’une tablette ordinaire, certes, mais ça vaut le coup.

easyroller




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre