Leclerc opte pour des étiquettes comparant en direct les prix de la concurrence

rayon_datatag

Leclerc pousse un cran plus loin sa communication autour de « je suis le moins cher ». Dans son magasin de Quimper, plus de 3000 étiquettes électroniques de gondoles (EEG) affichent le prix du produit chez un concurrent de la zone de chalandise. Une solution inédite fournie par la start­up Data Solutions, spécialisée dans la veille et l’analyse prix de la grande distribution et qui s’appuie sur la technologie des étiquettes SES-Imogotag (l’un des gros faiseurs d’EEG avec Pricer). « Le prix demeure un critère de choix déterminant pour 80% des Français » explique Jean René Arcucci, l’un des fondateurs de la société. « Nos étiquettes sont moins contraignantes et plus directes que les applications mobiles de comparaison de prix. Elle rassurent le client avec le message « vous êtes au bon endroit pour acheter ce produit ». Le comparatif s’appuie sur les prix proposés par les sites Drive des concurrents à proximité, relevés chaque jour par Data Solutions.

Sauf que la méthodologie (choisie par Leclerc) a de quoi laisser songeur : seule l’offre la plus « favorable » est retenue sur l’étiquette. Si un produit s’avère moins cher chez la concurrence, son prix n’est tout simplement pas affiché. Mais en jonglant avec les différentes enseignes, il est évidemment pratiquement toujours possible d’être mieux disant sur tel ou tel produit.
La preuve : Data Solutions a effectué un test dans un petit Intermarché positionné selon les termes de la société « dans une gamme de prix plutôt élevée ». « Nous avons quand même trouvé plus de 5000 références où il était moins cher qu’un de ses concurrents », assure Jean René Arcucci.
Autre biais : seuls les produits disponibles en Drive sont comparés. Soit à peine un quart de l’offre globale d’un magasin moyen au maximum. « Dans les zones très bien équipées en magasins, on arrive facilement à avoir une offre très large », tempère cependant Jean René Arcucci.

Le système semble d’ailleurs séduire au-delà du champion des prix. « Nous sommes en contact avec de nombreuses autres enseignes alimentaires et non alimentaires (bricolage, Darty…) », assure la société. Celle-ci met au point une nouvelle génération d’étiquettes, où plusieurs prix défilent sur l’affichage.

eeg_quimper_720

Cette innovation a l’avantage de fournir une information à des clients qui n’auraient pas forcément eu le réflexe d’aller comparer les prix avec une application mobile ou sur les sites Internet. Reste à savoir ce que deviendront les (très nombreux) prix barrés lors des promotions. Le risque de confusion entre prix avant promo et prix de la concurrence risque d’être compliqué à gérer.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre