Conjoncture des PGC à P10 2016 – Parts de marché

Allée-course

Et ça continue encore et encore ! Les dernières données du panéliste Kantar Worldpanel sur les ventes des produits de grande consommation ne sont pas plus reluisantes que celles des précédentes périodes. Pour la période de quatre semaines s’achevant le 2 octobre (P10 2016), la consommation a perdu 0,2 % par rapport à l’année dernière. Le cumul à date se rapproche lui toujours plus de la croissance nulle, tombant de +0,3 % à P9, à +0,2% pour cette dernière période.

Intermarché vole la vedette

Leclerc confirme qu’il n’est plus aussi dynamique sur les gains de part de marché. Lui qui pointait toujours en tête du classement de la croissance depuis de nombreuses périodes avait été dépassé par Carrefour Market à P9. Pour la période de septembre, c’est Intermarché qui lui vole la vedette. Le Mousquetaire gagne 0,3 point de part de marché par rapport à la même période en 2015. Il accapare ainsi 14,5 % des ventes. Une croissance que le panéliste explique par une accélération du recrutement et un renforcement de la fidélité, mais aussi par l’anticipation d’un temps fort promotionnel par rapport à l’an passé. La prochaine période confirmera, ou non, si la santé de l’enseigne est durablement améliorée.

Pour l’enseigne Carrefour également, l’avancement du mois anniversaire est favorable à un gain de part de marché de 0,3 point pour les hypers (11,6%). Le groupe s’en tire avec +0,1 point à P10 pour 21,8 % des ventes. Une croissance similaire à Leclerc (20,8 %) qui l’an dernier avait réussi l’exploit de gagner 1,3 point sur la période en question, grâce à son opération Super pouvoirs d’achat (reconduite cette année).

Enfin le groupe Casino fait aussi parti des gagnants, tirés par ses hypers et supers, en croissance de +0,1 point, respectivement à 2,6 et 1,8% de part de marché.

Lidl s’essoufle

Abonné au sommet du classement de la dynamique, Lidl est en perte de vitesse pour P10. Face aux opérations de grandes ampleurs des autres distributeurs, l’enseigne à dominante marque propre (EDMP, ex-hard discounter) s’essouffle, au moins momentanément.

E-commerce et proximité sont toujours les plus forts contributeurs à la croissance de la consommation. Le circuit On-line capte 5,9 % des achats entre le 5 septembre et le 2 octobre, soit + 2 points à peine lors du dernier trimestre.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*