Le beaujolais nouveau 2016 boudé

beaujolais2016

Tous les ans, depuis 1985, chaque 3ème jeudi du mois de novembre marque le lancement de la saison du beaujolais nouveau.
Cette année, le budget alloué à la campagne de communication est estimé à environ 500 000 euros avec une campagne radio diffusant 310 spots publicitaires sur quatre radios nationales. De quoi faire de cet événement, un succès.

Des ventes divisées par deux

Pour cette édition 2016, 25 millions de bouteilles sont en vente en France et dans le monde entier. Un chiffre incroyable… mais révélateur d’une demande qui s’effondre depuis le début des années 2000 où près du double était alors commercialisé.
« Les modes passent. Il y a un phénomène de lassitude. Et d’autres produits cherchent à leur tour à devenir à la mode » tente d’expliquer Dominique Piron, le président d’Inter-beaujolais, l’instance qui regroupe les producteurs de beaujolais.

Leclerc, Géant Casino et Lidl boudent les crus 2016

Il semblerait que ce millésime 2016 soient boudés par certaines enseignes. En effet, bien que le proposant en magasins, Leclerc et Géant Casino ont fait l’impasse, sur leurs catalogues, de ce vin primeur. De son côté, Lidl fait la promotion de son vin de France issu de gamay, le cépage principal (>85%) du beaujolais nouveau et entretient, depuis son cru 2014, l’ambiguïté avec son accroche « Le gamay nouveau est arrivé« . Pour la modérer la confusion, l’enseigne a présenté ses bouteilles dès le mercredi 15 en magasins.

A l’inverse, l’enseigne Monoprix a sélectionné 5 crus dont un bio et la présente comme « un choix qui permet de découvrir tout le fruité et le croquant de ce millésime 2016« . Et pour fêter l’événement, la 2ème bouteille achetée était vendue à -50% hier.

beaujolaisDe l’innovation pour cette saison

C’est une première, la société Fabulous brand, avec son concept Winestar, commercialise, en partenariat avec le domaine Brossette, du beaujolais nouveau en canettes de 18,7 cl, soit le quart d’une bouteille classique.
Commercialisés dans les supérettes, ces contenants inédits sont nés d’une idée lancée en 2013 par Cédric Ségal, fondateur de la société Winestar.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre